[Avis] Le Vilain Petit Canard de Garri Bardine

Il était une fois une basse-cour où coqs, poules, canards et oies vivent et couvent de concert. Un beau jour, le coq découvre un oeuf énorme qu’il rajoute discrètement à la couvée de sa compagne… Très vite, un oisillon voit le jour, mais ce dernier ne ressemble à aucun de ses congénères! Il se retrouve ainsi très vite mis à l’écart par toute la basse-cour, subissant les humiliations et les moqueries de ses compagnons à plumes. Mais un jou, le vilain petit canard…

Le Vilain Petit Canard est une adaptation d’un conte pour enfants d’Andersen sur une musique de Tchaïkovski. Garri Bardine propose de mettre en image une histoire pour le plaisir des enfants mais aussi des adultes. Nous lisons souvent le livre en rituel du soir. L’une des plus belles fables philosophiques du monde. Croire que la beauté est au delà des apparences. Le petit lecteur se positionne devant des drames de la vie quotidienne, s’identifie et sort plus fort de l’aventure. Alors imaginez le plaisir des Moopys de découvrir le film d’animation.

Le charme créé par Hans Christian Handerson demeure. Dommage selon nous, que le rejet du Vilain petit Canard se produise essentiellement dans la violence des gestes. Il est le martyr de son père adoptif, de ses frères et soeurs, de la basse-cour, les coups pleuvent un nombre impressionnant de fois. Nous n’avions pas souvenirs de cet aspect dans le conte. L’exclusion aurait pu être abordé d’une manière différente par l’attitude et l’ignorance ou les mots. Vous nous répondrez que les contes sont souvent teintés d’une poésie sombre. Nous en convenons, juste que nous avions une autre vision du Canard malheureux.

La version animée n’est pas simple d’accès pour les petits de 3 ans. Ils ne comprennent pas tous. La tristesse infinie qui se dégage la majeur partie des 1H14 les laissent en larmes et le coeur lourd. Le côté cruel du conte est accentué, il se montre brut, difficile et loin de Disney. Par contre, les animations les émerveillent. La technique s’avère superbe. Si vous appréciez Wallace& Gromit, L’Etrange noël de Monsieur Jack, le procédé vous séduira. Le travail minutieux se devine et transpire de beauté. La musique accompagne diviniment le Petit Canard dans son périple. Nous nous attachons à ce petit volatille rejeté, persécuté, mal aimé, nous avons envie de le prendre sous notre aile et de le chérir. Malgré les adversités, le héros ne fuit pas, il continue, persévère et devient un somptueux cygne. L’ensemble est mignon, il permet de retomber en enfance, de croire et despérer que tout n’est pas perdu.

Découvrez aussi d’autres oeuvres sur Cinetrafic dans la catégorie dessin animé ainsi que la catégorie film 2011.

Note: 7/10

3 Moop raisons de voir Le Vilain Petit Canard:

  • Joli duo animation/musique
  • Adaptation d’un conte d’Andersen intemporel avec une morale « voir au delà des apparences »
  • Un petit héros attachant

A partir de 3 ans
Distribé par Arte Editions.
En DVD et Blu-ray depuis le 4 avril 2012.

Bonus:
Compléments du tournage 13 minutes
Les voix françaises 8 minutes

Durée 1H14.
2 versions de langues disponibles française et russe sous-titrée français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *