[Avis] Le Vampire de Bacalan de Jeanne Faivre d’Arcier

★Synopsis:★

UN RÔDEUR SUR LES QUAIS DE BORDEAUX

Tout a commencé lors d’un concert, un soir, à la base sous-marine, quand Cornélia a entendu une voix étrange dans sa tête. Puis un chien énorme et terrifiant lui est apparu. Mais personne, en-dehors d’elle, n’a été témoin de quoi que ce soit qui sorte de l’ordinaire.
Niko se fait du souci pour sa jumelle, qu’il voit perdre la raison. Bien décidés à découvrir la vérité derrière ces phénomènes étranges, les deux adolescents vont mener l’enquête… sans se douter que ces apparitions les conduiront bien plus loin qu’ils auraient pu l’imaginer.

★Mon avis:★
Les vampires restent un des mes pêchers mignons. Il suffit d’avoir ce mot dans un roman pour que j’ai 90% de chance de craquer. J’avais eu le plaisir de lire l’opéra macabre de Jeanne Faivre d’Arcier. (Au passage, les Pocket terreur d’il y a quelques années me manquent). Je me suis laissée tenter par son récit jeunesse. La découverte de l’histoire des deux jumeaux Cornélia et Niko s’est avérée étonnante.

Cornélia a des visions, du moins pense-t-elle que ses apparitions qui lui ont valu de se retrouver confronter à un personnage troublant accompagné par un impressionnant mastif existent uniquement dans son esprit. Seul son frère Niko la croit. Ensemble, ils décident d’en apprendre davantage sur le chien et son maître. Le duo entraîne le lecteur dans une réunion de malfrats et une aventure peu commune.

Jeanne Faivre d’Arcier possède une plume superbe, fluide, addictive, prenante. Je regrette d’autant plus de ne pas avoir totalement accroché à son récit. J’avoue que le langage m’a un peu dérangée par moment, non pas dérangée, mais plutôt fait tiquer, d’accord, les protagonistes sont des adolescents, d’accord, je suis dans une catégorie jeunesse, n’empêche que j’ai eu du mal. (Traitez moi de vieux dinosaure, je trouve que les expressions manquent de charme… sincèrement Keum? rhaaa j’ai les cheveux hérissés. Le mérite est de coller à la génération à laquelle la trame s’adresse… pour ma part, j’ai un léger décalage qui perturbe ma lecture). Le Vampire de Bacalan réserve des belles surprises en son sein, si vous vous plongez dedans, vous rencontrerez un cocktail de policier, de roman jeunesse, de vampire (encore heureux vous me direz, manquerez plus qu’avec ce titre, l’auteur parle agriculteur ou un tout autre sujet…)

Le duo des deux jumeaux donne naissance à un dédale de situations qui mène Cornélia et Niko à rencontrer un syndicat du crime organisé version surnaturelle. Les routes permettent de croiser l’histoire avec un petit h et un grand H, de montrer un vampire au passé assez intéressant, même si j’ai l’impression d’avoir été appâtée et de ne pas tout savoir sur lui. Dommage. Le petit reproche serait que malgré toutes les ficelles, certains clichés comme les liens gémellaires sont présentés. Et, quelque part, je n’ai pas réussi à m’attacher aux protagonistes. En dehors de quelques frissons, de quelques moments qui ont su me maintenir en éveil, je n’ai pas été plus que ça transportée. Peut-être que j’en attendais trop? Je ne sais pas. Je cherche encore… J’ai simplement eu un moment agréable de lecture avec un scénario sympathique, un rythme qui s’accélère vraiment sur la fin, sans jamais vraiment me captiver à fond.

Et le vampire dans tout ça? Il vient en aide à Cornélia et son jumeau. Il titille la curiosité, offre des très belles possibilités, possède les caractéristiques classiques de sa famille, noctambule, il est aussi télépathe. Les allusions à la guerre mondiale, les façons d’éliminer ses adversaires permettent d’entrevoir  un buveur de sang avec une longue existence, bien remplie. Le traitement  laisse sur sa faim cependant.

Le Vampire de Bacalan de Jeanne Faivre d’Arcier propose un divertissement agréable qui séduira son public, avec des nuances, à voir si vous mordez à pleines dents dans le récit avec plus de passion que moi.

★ Merci aux éditions Castelmore pour cette découverte ★

la-vampire-de-bacalan-par-jeanne-faivre-darcier

★Ma note:★
★ 7/10 ★

★Informations:★
De : Jeanne FAIVRE D’ARCIER
Paru le : 14 septembre 2016
Editions Castelmore
Prix : 12.90 €
Nombre de pages : 224
Illustrateur : Adèle SILLY
Crédits Photo : © Shutterstock

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *