[Avis] Le Livre de la jungle – Le roman du film

Le Livre de la Jungle de Rudyard Kipling a été adapté sur grand écran par Jon Favreau. Je vous ai narré ici tout le bien que je pense de ce long métrage. La version Live d’un des classiques Disney a su conquérir mon coeur. Les éditions Hachette ont sorti un roman du film. J’étais curieuse de le découvrir. Le plaisir a été au rendez-vous.
Le Livre de la jungle – Le Roman du film
Synopsis:
« Telle est la Loi de la Jungle,
aussi ancienne et véridique que le ciel… »
Mowgli vit dans la Jungle depuis toujours. Élevé par une noble meute de loups et par une panthère pleine de sagesse du nom de Bagheera, Mowgli grandit dans le monde riche et vivant des animaux. Et si, parfois, il ne s’y sent pas tout à fait à sa place, il ne s’imagine pas mener une autre existence.

Lorsqu’un tigre assoiffé de vengeance force le Petit d’homme à quitter son foyer, l’univers de Mowgli s’effondre. Aidé par son nouvel ami, l’ours Baloo, il part à l’aventure afin de protéger sa famille de loups – et de sauver sa propre vie. Mais ce long voyage pourrait bien tout changer.

Le Petit d’homme trouvera-t-il enfin sa place dans la Jungle ?

Mon avis:
Mowhli a ce petit je ne sais quoi de terriblement attachant. Le récit peut se lire à plusieurs voix pour partager ce trésor, avec un de ses enfants ou toute la fratrie. A la maison, nous avons instauré les alternances de chapitres ou de dialogues selon les romans. L’idée est de discuter ensuite ensemble des meilleurs passages ou de s’immerger plus facilement dans la trame. Les deux aussi. Les goûts différents de chacun ont trouvé chaussure à leur pied avec cette vision. J’ai le Kipling qui attend sagement son tour dans la bibliothèque. Mon 9 ans aurait déjà fondu dessus sans ses appréhensions de la lecture.

Le plaisir de retrouver tous les personnages clés du Livre de la Jungle se pose: Bagheera, Baloo, Louie… et le méchant Shere Khan. Le tigre ne désire qu’une seule chose assassiner cruellement le petit homme. Pour lui, il n’est pas à sa place parmi les animaux. La vengeance le rend cruel, sombre. Il est fascinant. Cette version s’avère plus sombre, plus brute que celle du dessin animé. Dans mes souvenirs, elle s’ancre davantage dans celle originale. Comment vous dire que les frissons sont là?

La famille Loup et ses amis tentent de le protéger. Parfois, malheureusement, les événements poussent vers une autre porte, un autre chemin. Les routes se séparent. L’expérience permet de grandir. Mowgli doit découvrir son destin. Le tout teinté de tendresse, d’amitiés, de choix pas toujours simples, de tolérance, d’amour. Sous le regard du lecteur, ces thèmes sont abordés avec plus ou moins de forces. Les mots possèdent un pouvoir incroyable. L’impression de vivre les aventures à côté du héros submerge le coeur. C’est beau, magique, touchant. Pour rien gâcher, le charme reste du début à la fin, il est intense. Un message sur la préservation de la nature se cache dans les chapitres courts. La petite phrase d’accroche devant chacun de ces derniers attire l’attention en les résumant très bien tout en apportant une touche de curiosité maintenue.

Une lecture très agréable dans la lignée du film, à offrir ou à s’offrir.

★ Merci aux éditions Hachette pour ce SP ★

Ma note:
★ 8/10 ★

Informations:

Par Collectif Disney
Traduit par : Christophe Rosson
Editions Hachette
Date de parution : 23/03/2016
A partir de 9 ans
224 pages
Prix support papier: 13€90

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *