[Avis] Le Dernier Maître de l’Air de M. Night Shyamalan

Adapté d’un dessin-animé diffusé sur Nickelodeon, un véritable bijou ayant trouvé son public et succès à travers le monde, Le Dernier Maître de l’Air. M. Night Shyamalan revisite à sa manière la version animée comprenant 3 saisons pour ravir ses enfants avant tout – selon ses propres dires-. Normalement, il devrait avoir 3 films pour retranscrire les aventures de Aang l’avatar et des 4 éléments. Le Dernier Maître de l’Air résume 21 épisodes soit la saison 1 en 1H40.

A mes yeux, Shyamalan a beau avoir des hauts et des bas comme Tim Burton il reste un réalisateur que j’apprécie. Les goûts et les couleurs ça se discutent pas, même les plus bizarre. Pour moi son Incassable restera dans ma liste de films à voir. Alors j’ai voulu croire en son dernier travail. Phénomènes n’avait pas marqué plus que ça ma mémoire. J’ai apprécié la série animée Last Airbender, il y avait un réel potentiel à la passer sur un grand écran avec des acteurs en chair et en os. Le film n’est pas à la hauteur de l’original.

L’histoire connait des coupes qui m’ont fait me demander si j’avais manqué un bout. Non, je ne me suis pas endormie même si j’ai trouvé le temps assez long par moment. D’accord résumé en 1H40 une saison complète relève du challenge. Mais certains raccourcis sont de trop. On s’y perd. Ils manquent des explications dans la trame de l’aventure. Ceux qui n’ont pas vu le dessin animé risque de perdre pied. Je regrette de ne pas retrouver la merveille d’Avatar (je sais pas une adaptation c’est compliqué mais bon).

J’ai apprécié le visuel des éléments. Le soucis est la 3D qui assombrit les images. Son utilisation post-production nuit à la beauté des couleurs des protagonistes et de leur clan: terre, feu, air ou eau.

Mon côté gamin a aimé les combats de taekwondo (sauf erreur de ma part si je me trompe d’art martial merci de me corriger ). D’accord ça vole pas haut mais ça détend. Dommage que le sens de la narration soit déroutant. Les personnages de chaque élément sont survolés. Limite on en oublie presque la présence de Dev Patel ou Noah Ringer. Je passerai sur leur jeu qui m’a laissé sceptique dans des scènes, à croire qu’ils n’étaient pas heureux d’être là. Entre les clichés comme l’amourette entre la princesse des glaces et le frère de l’héroïne le public adulte aura plus tendance à sourire. Les plus jeunes 8-12 ans pourront apprécier les effets spéciaux et les conflits. Avant ils vont rien comprendre à la ligne du film après ils rigoleront plus et s’ennuieront.

Le Dernier Maître de l’Air m’a déçue niveau histoire niveau visuel il est arrivé à me donner l’impression d’avoir 12 ans (et encore je regardais du gore à cet âge). Les arts martiaux qui ponctuent ici et là les 4 éléments sont agréables, pour les puristes ils manqueront certainement d’un vrai sens de la mise en scène pour les autres ils en auront plein les yeux. A voir pour vous rafraîchir et apprécier les bons côtés car oui il y a a comme les boules de feu, les combats de l’eau, les bâteaux… Et si vous voulez mettre votre âme d’enfant au défi allez-y. Sinon procurez vous le dessin animé et jetez vous dans le canapé. (ou le combo si vous êtes résistants: série+film)

Vous aurez un indice pour le concours en visionnant la bande annonce et un jeu en ligne est disponible Le combat des Nations par ici.

Site officiel: http://www.thelastairbendermovie.com/intl/fr/main/

2 commentaires sur “[Avis] Le Dernier Maître de l’Air de M. Night Shyamalan

  1. Je me suis ennuyé. J’ai manqué de m’endormir devant et mon nain a trouvé le temps long.
    Le dessin animé est nettement plus plaisant.

  2. Du même avis que Lucioles, le film a été déçevant pour moi. Le dessin animé est beaucoup plus attrayant, il y avait beaucoup plus d’action, d’humour et d’histoire. Bien que le fait d’adapter toute une saison entière en un seul film est difficile, je trouve que Shyamalan aurait pu être plus créatif tout en respectant l’esprit d’Avatar,le dernier maître de l’air. Pour moi les seuls points positifs sont les effets spéciaux et Noah Ringer qui nous montre ses talents dans les arts martiaux; de plus la 3D n’a pas était vraiment présent dans le film, on aurait presque pu s’en passer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *