[Avis] Last Vegas de Jon Turteltaub

Plus tard, je veux être une vieille retraitée de l’acabit des stars de mon enfance: Stallone, Schwarzenegger, Willis… J’ai grandi avec eux à travers leur rôle, je les ai vu évolué (comme les Pokémons, parfois en bien parfois en tête de navet). J’ai pris un immense plaisir coupable à voir réuni: Michael Douglas, Robert De Niro, Morgan Freeman et Kevin Kline. 

Last Vegas - Affiche

Les 4 comédiens jouent les cabots. Oui, Last Vegas n’est pas la meilleure comédie au monde. Le long métrage a pourtant réussi à me faire sourire. Une espère de Very Bad Trip pour les nostalgiques des années 80/90. Une rencontre improbable de grandes gueules, la version senior des délires de Phil (Bradley Cooper), Stu (Ed Helms) et Doug (Justin Bartha) donne un aperçu tendre, moins graveleux, plus mâtures d’une échappée entre quatre copains. J’ai apprécié les personnages enfermés dans leur quotidien, partant souffler et se redécouvrant, les secrets et les fêlures des uns et des autres. Les bêtises des vieux sont un cran différent des jeunes. Ils rêvent de sexe, de poker, de fêtes, ils sont déjantés tout en retenu. Le ton mi-léger, mi-tendre, mi-attachant sur un quatuor vieillissant, loin de partir casser trois pattes à un canard. Michael Douglas, Robert De Niro, Morgan Freeman et Kevin Kline m’ont séduite par leur verbe, par leur imperfection, ils offrent une décompression drôle, touchante après une longue journée. 

Ce qui se passe à Las Vegas reste à Las Vegas, pas forcément.

Synopsis:

Billy, Paddy, Archie et Sam sont les meilleurs amis du monde depuis… plus d’une soixantaine d’années. Quand Billy, le dernier célibataire de la bande, se décide enfin à demander sa petite amie d’à peine trente ans (bien évidemment !) en mariage, nos quatre über-seniors prennent la direction de Las Vegas avec la ferme intention de ne rien céder au poids des années et d’enterrer la vie de ce garçon (Qui a dit « vieux » ?) dans les règles de l’art. À leur arrivée sur le Strip, force est de constater que le divertissement de masses a pris le pas sur le temple du cool. Mais le Cirque du Soleil peut bien avoir délogé le Rat Pack, notre quatuor est plus que jamais résolu à faire revivre ses heures de gloire à celle qu’on appelle encore la ville de tous les vices.

Note:

8/10

Informations:

Sortie cinéma: 27 novembre 2013 / Distributeur: / Genre:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *