[Avis] La tête de l’emploi de David Foenkinos

★Synopsis:★

A cinquante ans, Bernard est un homme comblé, menant une vie tranquille qu’il pense devoir durer toujours. Evidemment rien ne se passe comme prévu, et son monde s’écroule. l faut croire que les revers appellent d’autres revers. Délaissé par tous, le voilà contraint à retrouver sa chambre d’adolescent chez ses parents qui se seraient bien passés, eux, de son retour. Peut-il recommencer sa vie quand chacun voit en lui un homme fini ? Notre Bernard va trouver d’innombrables ressources pour affronter les épreuves et autres absurdités d’un monde en crise dans lequel il n’a plus de repères. Il y a toujours une seconde chance cachée quelque part.

★Mon avis:★
Pour une fois, nul héros qui sort du lot, qui est extraordinaire, ici, Bernard, quinqagénaire, banquier pourrait être un membre de votre famille, de votre entourage, un voisin, il est ordinaire, banal, imparfait. Et ça fait du bien quelque part. Il est juste un homme. Le hasard du destin le force à retourner chez ses parents. David Foenkinos signe un roman sur les changements que la vie peut réserver peu importe notre âge.

Tout était réglé comme du papier à musique, le héros était insouciant, tranquille, marié, sans peps, sans attente qui sort des sentiers battus, jusqu’à un jour où tout change. Nathalie le quitte. Son employeur le renvoie. Bernard incarne à la perfection, les boucles qui vous touchent d’un petit malheur qui s’enchaîne avec un autre. Le trou sans fin qui vous pousse encore plus bas. Le moral au fond des chaussettes, il est contraint de revenir vivre chez ses parents. Vous vous imaginez repartir dans ce foyer que vous avez quitté il y a plus de vingt ans? Vivre de nouveau sous les règles de votre mère et votre père? (Pour ma part, j’ai des frissons… mais après chacun son passif… certains seraient peut-être aux anges). Comment sortir de cette loi des séries, de cette descente aux enfers? Et si au tournant d’une route, une rencontre modifiait tout?

Je n’ai pas réussi à m’attacher à cet anti-héros, à cet homme qui doit relever la tête, trouver une nouvelle chance et un nouveau travail. J’ai parfois eu l’impression de voir un adolescent geignard, un peu dur à avaler pour un personnage de cinquante ans. Difficile de supporter son comportement, pourtant le style de Foenkinos pousse à continuer, à dévorer le roman, à suivre l’histoire quasiment d’un seul trait.

La tête de l’emploi de David Foenkinos aborde des thèmes comme la perte d’emploi, le chômage, la recherche d’un nouveau travail à un âge pas toujours simple pour faire face aux employeurs, à la quête d’un amour, d’étincelles. Il propose des pointes d’humour, un personnage qui séduira davantage certains lecteurs, pour ma part, je suis restée un peu mitigée.

★ Merci aux éditions J’ai lu pour cette découverte ★

la-tete-de-lemploi-de-david-foenkinos

★Ma note:★
★ 7/10 ★

★Informations:★
285 pages
Editions J’ai lu
Date de parution: 7 septembre 2016
Collection : J’ai lu
Prix: 6,90 euros
Disponible en numérique: Oui.

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *