[Avis] La Grande Aventure Lego (The Lego Movie)

Hier, j’ai assisté à une projection de La grande aventure Lego. L’impatience était au rendez-vous. La surprise aussi. Les briques de construction ont su s’adapter à l’époque. Elles ont grandi avec leur public. La collection ne parle plus seulement aux enfants des années 80, elle touche aussi la nouvelle génération. Lego attire par ses nombreuses licences et univers: DC Comics, Marvel, Films… pour n’en citer que quelques uns.

La Grande Aventure Lego - AfficheDC

La Grande Aventure Lego possède un charme fou, fun, hilarant, rempli de clins d’œil à tout un pan pop-culturel :

  • comics avec les super-héros Green lantern -au punaise le fou rire que je me suis pris avec lui- , Wonder Woman, Superman et Batman)
  • Films (Harry Potter, le silence des Anneaux, Star Wars)
  • Des vieux irremplaçables comme les créatures du marais ou les vampires.
  • les pirates, les sirènes et autres mondes sont aussi de la fête.

Un beau panel du catalogue lego prend vie sous les yeux du spectateur. Il touche autant les adultes que  les jeunes enfants. J’ai eu des grands yeux émerveillés. A mon avis, plusieurs visionnages ne seront pas de trop pour noter tous les clins d’oeil. J’ai pris plaisir à les voir apparaître. Comme un môme devant le sapin de noël, voilà un peu ma tête devant l’animation. Les idées fusent, ne laissant pas un seul moment de répit. Les dialogues sont percutants. Les détails sont impressionnants. Chaque brique, chaque personnage a un design à couper le souffle.

La double lecture s’avère plaisante. L’humour est omni-présent, il donne le sourire à un point, pur régal autant devant les situations que le visuel. Les rapports enfants/parents sont attendrissants comme Emmet/Lord Business et le parallèle fils/père. Il rappellera à beaucoup que Lego est un jouet, le but est de s’amuser, chacun voit son aventure comme il le souhaite, rien n’a de limite, sauf l’imaginaire. Peu importe les frontières, les idées voyagent, se choquent, se mélangent pour séduire, au delà des âges. Accompagné, c’est encore de plus belles péripéties potentielles à vivre.  Les maniaques du livret d’instruction comme les inventifs sont savoureusement mis en action. Chris Miller et Phil Lord dépassent la case fan de service, ils mettent un vrai spectacle au monde, drôle, rempli de références, d’amour et d’amitié.

Le choc des caractères: Batman vs Astronaute
Le choc des caractères: Batman vs Astronaute

Pst, je conviens, qu’une part du film semble être une énorme publicité Lego. Même les Duplo (les briques pour les moins de 5 ans) ne sont pas épargnés. Seulement, l’ensemble hilarant, percutant, original, décomplexé avec ses répliques comme « serrez les fesses », l’aspect drôle de l’emploi des super-héros, permettent de passer un excellent moment divertissant en famille, ou d’offrir libre court à l’enfant fan de comics, films, jouets qui se cache sous des airs parfois trop sérieux d’adulte. Et pour moi, La Grande Aventure Lego s’offre plutôt sur un très joli tape tape sur son succès, d’un seul amas de briques, le monde se pare d’une incroyable force de terres imaginaires possible, rien n’est impossible. Après le film, vous ne verrez plus du même oeil, le petit visage jaune du personnage Lego.

°°°

Avis Moopys: Les 3 ont eu des étoiles dans les yeux. Ils adorent les Lego. Je ne compte plus les briques à la maison (ni les petits cris des rencontres Lego/Pieds). Ils ont souri à de nombreuses reprises avec l’astronaute des années 80 l’ayant dans leur collection. Merci Papa. Du haut de leur 5, 7 et 8 ans 1/2 ils ont été captivé. Ils ont frémi, ri, pleuré (chut, faut pas le dire)… Le film a réussi à se loger une place directe dans leur top 5 entre Raiponce, Brave, La Reine des Neiges, Dragon, Star Wars. (en mélanger, le classement et les goûts, chacun de mes mini-moi ayant des choix différents et une sensibilité propre ce qui plait à l’un ne charme pas forcément l’autre). Au passage, mes 3 ont apprécié les annotation chiffrés autour des Lego quand les maitres constructeurs les regardent: « Trop fort l’idée de noter toutes les pièces ». Et oui, chaque brique a sa référence. A la petite claque aux énervés du livret d’instruction, tu as vu Maman? J’ai senti le message subliminal à mon attention. Oui, je suis la maniaque qui classe ses lego par couleur et suit les directives. Je suis un petit Emmet pas mes Moopys, mes petits électrons libres ont tellement ri devant le parallèle, j’ai eu droit à un gros « tu vois on est tous spécial avec nos manies. »

Mes remarques préférées de mes grumeaux:

  • « C’est trop trop bien, c’est dingue ».
  • « Ils ont mis Star Wars et les super-héros, ils ont tout compris ».
  • « La licorne chat quand elle se fâche, elle se lâche, j’ai adoré ».

Synopsis:

Emmet est un petit personnage banal et conventionnel que l’on prend par erreur pour un être extraordinaire, capable de sauver le monde. Il se retrouve entraîné, parmi d’autres, dans un périple des plus mouvementés, dans le but de mettre hors d’état de nuire un redoutable despote. Mais le pauvre Emmet n’est absolument pas prêt à relever un tel défi !

Note:

9/10

Informations:

Sortie: 19 février 2014 / Distributeur: Warner Bros France / Genre: Animation, Aventure

Film vu en VF. Merci à Warner Bors pour la séance.

Casting VO: 

Casting VF: Tal,

3 commentaires sur “[Avis] La Grande Aventure Lego (The Lego Movie)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *