[Avis] Jackass 3D partons chez les déjantés

Pour le 3e volet de Jackass, Johnny Knoxville et sa bande de potes ont réuni des invités de marques pour les accompagner dans cette troisième aventure. Ainsi Tony Hawk, Sean William Scott, Spike Jonze et Brandon Novak sont de la partie pour participer à des gags hilarants pour certains, limites pour d’autres.

Au programme du film des cascades toujours aussi spectaculaires, garanties sans trucages ni doublages ! J’ai voulu tester mes capacités, on va dire ça comme ça. J’ai pu découvrir pendant 1H16 le phénomène Jackass. Jusque là, j’avais juste jeter un oeil à l’émission. Maintenant je peux dire que c’est pas mon style, pas totalement détestable, pas totalement déprimant. Juste hors de mon concept de risquer sa pomme dans des cascades tordues certes ahurissantes. Faut avoir le coeur accroché et les tripes solides pour supporter les sensations induites par la troupe déjantée de Jackass. Je n’ai pas vu les premiers volets, et je passe mon tour, je pense que je ne les regarderai pas même si on me donnait le choix avec les sketchs d’Elie Semoun.

L’équipe de Johnny Knoxville dans son retour en version non censurée est surprenant, pas forcément dans le sens que l’on croit. Je retiendrais cette mise en garde que la bande rappelle à chaque fois, les professionnels c’est eux:

« Les cascades sont effectuées par des professionnels. N’essaie surtout pas de les refaire, toi et ta bande de baltringues. »

L’équipe se compose de Johnny Knoxville, le leader du groupe, Bam Margera skateur professionnel, Chris Pontius apparu dans le dernier film de Sofia Coppola, Somewhere, Steve-O, considéré comme un véritable « cinglé » prêt à réaliser n’importe quelle cascade, Ryan Dunn, Preston Lacy et Jason Acuña alias Wee-Man.

Les blagues sont parfois drôles, si on accepte de voir du vomis, des sexes masculins, des pipis et des cacas. (je reste dans le bain Jackass prout prout) c’est nouille, bas, c’est enfantin enfin si on voit les mômes avec ce visage. Effrayant, horrible quelque part, ça me rappelle mon adolescence, une période avec les boutons, les joies du collège, un truc immonde qui portant a su par moments vous faire sourire. Le hic, j’ai plus 15 ans. Plusieurs scènes, propos et images peuvent heurter la sensibilité, à ne pas conseiller aux plus jeunes. Mon estomac a encore des traces entre les vomitos à répitions et le reste, j’ai des noeuds. A ne pas mettre entre toutes les mains.

Note: 5/10

Jackass 3 est disponible:

  • DVD 19.99 €
  • Edition spéciale Blu-ray 24.99€
  • Coffret Intégrale Jackass (4 films) 29.99 €

Pour le DVD vous aurez droit à:

  • Le film en version cinéma et non censurée
  • Scènes coupées
  • Scènes inédites
  • Making Of MTV
  • Bande-Annonce

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *