[Avis] Hard boy, tome 5 : Good boy- Helena Hunting

Critique romance: Hard boy, tome 5 : Good boy- Helena Hunting

Vous aimez l’écriture d’Helena Hunting et sa saga Pucked? Vous n’allez pas être dépaysé avec cette histoire courte qui met Randy à l’honneur. C’est un volet sympathique même s’il n’a pas toutes les saveurs des précédents.

☙Synopsis:☙

Randy, le hockeyeur star de l’équipe de Chicago et Lily, la jolie patineuse forment un couple parfait. Fusionnel, au lit comme dans la vie. Seule ombre au tableau : la saison de hockey va bientôt se terminer et Randy devra partir s’entraîner loin de Lily, pendant des semaines.

Alors, pour chasser ses angoisses, il veut profiter au maximum de la belle jeune femme. Quitte à filmer leurs ébats pour se les repasser plus tard…

Randy se pose aussi des questions plus profondes sur l’avenir de son couple et sa famille. Surtout quand quelqu’un venu de son passé resurgit avec son lot de secrets et de problèmes. Cet intrus indésirable pourrait bien venir briser la magnifique harmonie qui unit les deux amants…

☙Mon avis:☙
Good boy permet de retrouver l’univers du hockey et ses héros. Plongé dans un roman de Helena Hunting, c’est un peu comme retrouver une bande de copains, avec son langage, ses attitudes, ses petites manies, ses qualités et ses défauts. Cet opus n’est pas indispensable, néanmoins il souffle un petit air agréable. Un peu comme un cocon qui nous attend pour nous offrir une moment de détente, sans prise de tête, voilà ce que vous trouverez avec cette lecture.

Pour tout vous dire, ce n’est pas mon aventure préférée. Les retrouvailles avec Randy et Lily, héros de Big Boy, donnent le sourire. Cependant, il se nuance et se teinte de gris par le côté grossier. Ici, il est quasiment omniprésent. Trop. L’arrogant sûr de lui assagit au contact de sa belle montre une facette un tantinet trop encrée crudités pour ne pas noyer les bons sentiments. Enfin, si c’était le seul à souffrir de ce point noir, mais non, Violet aussi a le même mal. Dommage. Car l’auteure semble effacer les thèmes de la peur de l’engagement sous des termes orduriers fréquents. Difficile de gommer les tics et les grossièretés énoncées. Elles ont même tendance à accentuer la vulgarité de certains passages. Ca a cassé une partie du charme à mes yeux. Malgré tout, une sensualité, une passion se dégages des échanges des deux amoureux. Lily et Randy s’aiment. Ca crève les yeux. Seulement, les ébats envahissent les chapitres. A tel point d’en ressortir par tous les pores. Le sexe se dévoile dans tous ses états. Tous… Je vous laisse la surprise. Vous êtes prévenues.

Randy est la pépite du roman, derrière son franc-parler, ses gros mots, se cache un homme angoissé, aux blessures pas toujours cicatrisées, attachant. Il donne envie d’aller jusqu’à la dernière ligne. Même si un pincement demeure. Puis revoir Violet et Alex, Sunny et Miller c’est comme une cerise sur le gâteau. Le sourire s’installe un peu crétin, un peu doux, un peu imparfait, mais néanmoins avec une partie plaisante.

Good Boy me laisse sur ma faim. Je m’attendais à mieux. Je pensais lire une autre version. Le bon point est de revoir tous les protagonistes savoureux d’Helena Hunting dans une aventure drôle, sexy et chaude. Peut-être trop… Un peu plus de sentiments, de questions sur les difficultés de couple et moins sur les parties de jambes en l’air, m’auraient davantage convaincue.

☙ Merci à City Editions pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙

🌟7/10🌟

☙Informations:☙

Auteure: Helena Hunting
240 pages
Editeur : City Edition
Date de parution: 7 juin 2017
Collection : CITY EDITIONS
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *