[Avis] Forbidden par Tabitha Suzuma

Forbidden sort des sentiers battus. Il aborde un amour interdit. Il secoue, remue et pousse à s’interroger. Difficile de ne pas être marquée, de ne rien ressentir, de ne pas vibrer face à la relation de Maya et Lochan.

☙Synopsis:☙
Maya et Lochan ne sont pas des adolescents comme les autres. Élevés par une mère alcoolique et instable, ils sont livrés à eux-mêmes et n’ont d’autre choix que d’élever seuls le reste de la fratrie. Forcés de devenir adultes plus tôt que prévu, ils se soutiennent dans l’adversité et finissent par tomber amoureux. Lochan se sent seul au monde, et Maya est la seule à pouvoir le comprendre. Conscient de la monstruosité de cet amour, Lochan est prêt à tout pour bâillonner le désir et les sentiments que sa sœur lui inspire. Mais comment résister alors que Maya 

a besoin de lui autant qu’il a besoin d’elle ? Est-ce un crime de s’aimer si fort ?

☙Mon avis:☙

Les mots ne seront pas forcément placés correctement. Plusieurs jours après ma découverte, je suis encore retournée. Je crois que je n’ai jamais eu autant de mal dans mon année 2017 à poser mes émotions. Le roman m’a touchée d’une manière étonnante, je ne songeais pas être emportée dans une romance si particulière. D’habitude tout ce qui est interdit, j’évite. Je me suis laissée tenter par tous les bons échos sur les écrits de Tabitha Suzuma. Et l’envie de quitter les routes de mes lectures. Le voyage m’a secouée. Littéralement.

Que les choses soient claires, le récit prend aux tripes. L’amour interdit posé ici est celui d’une frère et d’une soeur. Un inceste fraternel se déploie au fil des pages. L’auteure plonge son public dans le quotidien d’une famille composée de cinq frères et soeurs : Lochan, presque 18 ans, Maya 16 ans, Kit 13 ans, Tiffin 8 ans et Willa, 5 ans. Cinq enfants aux caractères et aux charmes différents. Cinq enfants que la vie n’épargne pas. Cinq enfants abandonnés par leur père et délaissés par leur mère plus encline à profiter de son petit-ami Dave que de sa progéniture. Cinq enfants laissés livrés à eux-mêmes.

Que vous dire? Que j’ai détesté profondément cette mère qui n’a que de nom le poste de mère? Que j’ai souffert, souri, vibré, frissonné, été émue, pleuré… avec la tribu. Que je me suis questionnée sur les sentiments naissants entre Maya et Lochlan? Que j’ai eu des pincements? de très nombreux pincements? Que j’ai été tiraillée comme pas permis? Que mon coeur a saigné? Que j’ai été partagée entre le désir de finir Forbidden et de l’abandonner? Mille petits travers et émotions m’ont percutée pendant le roman. Mille petite contradictions… Mille petites étincelles.

Comment peut-on vivre un amour quand celui dont on est épris est de votre propre sang? 

Forbidden ne ressemble à aucun récit que j’ai pu lire. Il demande de ne pas se fermer. Il demande de rester dans l’axe d’un univers de possibilités infinis. Même si plusieurs vont à l’encontre de nos idées. La vérité derrière frappe en plein coeur. Mon coeur est éparpillé en mille morceaux sur le plancher. J’ai terminé ma lecture en larmes. J’ai eu une boule intense au fond qui m’a pulvérisé en centaines de petites particules.

Dérangeant, intrigant, captivant, intense, addictif, remuant, le lien unissant Maya et Lochlan fait naître une multitudes de sentiments sur son passage. La plume de Tabitha Suzuma s’avère sublime, surprenante. Comme la trame de son histoire, ces deux jeunes qui se retrouvent affubler de responsabilités dont ils ne devraient pas avoir conscience, de ses émois amoureux, de ses changements, de cette alchimie décalée. Rien ne se contrôle. Rien n’est épargné. Rien n’est caché. La normalité est dépassée, éclatée. Le sujet de la romance s’avère osé, brut et pourtant traité avec une infinie douceur et un ton troublant.

L’amour condamné dès son apparition entraîne dans une montagne russe. Les deux héros sont rongés par leurs émotions, les actes et les preuves de leur relation. Ils luttent contre et les étreignent avec souffrance. Les ailes brisées se devinent. Les jugements pèsent dans la balance. L’auteure retourne le coeur, les tripes et l’esprit de son lecteur. Tabitha Suzuma montre avec talent que la vie n’a pas toujours des amours simples avec des trajectoires rectilignes.

Forbidden fait marcher sur le fil du rasoir. La romance cogne d’un uppercut dans les pensées des amours classiques, elle dérange, interroge, titille et trouble. Psychologiquement, c’est un récit brut, dur, remuant de bout en bout. Je vous le conseille même si le thème abordé est je l’avoue très hors des ruelles habituelles et douces. Laissez une chance à Maya et Lochlan de vous narrer leur aventure. Laissez vous guider vers des pistes interdites. Mais attention, lecture choque qui ne conviendra pas à tous. Ne la posez pas innocemment dans toutes les mains. 

☙ Merci aux éditions Milady pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙

🌟9/10🌟

☙Informations:☙
Auteure: Tabitha Suzuma
Traducteur : Florence MOREAU
Date de parution : 12/07/2017
ISBN : 9782811224387
Prix : 9.99 €
Nombre de pages : 468
Type : Numérique
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *