[Avis Film] Valley of Love de Guillaume Nicloux

Synopsis:
Le film a été présenté en Compétition au Festival de Cannes 2015.

Isabelle et Gérard se rendent à un étrange rendez-vous dans la Vallée de la mort, en Californie. Ils ne se sont pas revus depuis des années et répondent à une invitation de leur fils Michael, photographe, qu’ils ont reçue après son suicide, 6 mois auparavant.
Malgré l’absurdité de la situation, ils décident de suivre la programme initiatique imaginé par Michael…

Valley of Love - Affiche

Mon avis:
Un homme et une femme se retrouvent six mois après le suicide de leur fils. Ce dernier leur a demandé de se revoir pour un périple dans les Vallées américaines leur promettant de venir en personne d’une façon ou d’une autre les saluer. L’idée avait de quoi titiller la curiosité. Entrevoir l’au-delà et voir le travail de deuil des deux parents se présentent dans un fond magnifique. La photographie laisse parler la nature, brute, chaude. Les deux interprètes sont complexes et opposés dans leur ressenti. Liés par la tristesse et la perte, le travail mis en place par Guillaume Nicloux ne m’a pas convaincu.

Le côté surréaliste, virant par moments vers les oeuvres de Lynch offrent des scènes décalées, dont j’avoue je cherche la signification. Entre absurde, surprise, sourire, sentiment mitigé, je réfléchis encore à ses ouvertures. (Peut-être pour dédramatiser la perte du fils, mais un peu perturbant sur le coup.)

Simple, direct, brut de décoffrage, Valley of love pose deux héros blessés. Gérard Depardieu est lumineux. Il m’a touchée. Sincèrement, il est la pépite du film. Isabelle Huppert, elle, a une apparence troublante, froide, elle m’a perdue. Comme si elle s’était forgée une carapace pour oublier, oublier l’abandon de son fils à 7 ans. J’ai eu du mal, vraiment, mon coeur a eu des ratés. Je n’imagine pas la douleur de la perte d’un enfant.

Le mélange des genres n’a pas opéré sur moi. L’atmosphère s’alourdit, oppresse sans libéré réellement tout son potentiel. Les oppositions des corps, des pensées de deux interprètes s’avèrent intéressants néanmoins. Inégalement. Je regrette de ne pas avoir aimé. Je suis ressortie de la projection en ayant l’impression d’être passée à côté.

Informations:
Date de sortie 17 juin 2015
Durée: 1h32min
Réalisateur: Guillaume Nicloux
Avec: Isabelle Huppert, Gérard Depardieu, Dan Warner
Genre: Drame

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *