[Avis Film] Snow Therapy de Ruben Östlund

Synopsis:
Une famille suédoise passe ensemble quelques précieux jours de vacances dans une station de sports d’hiver des Alpes françaises. Le soleil brille et les pistes sont magnifiques mais lors d’un déjeuner dans un restaurant de montagne, une avalanche vient tout bouleverser. Les clients du restaurant sont pris de panique, Ebba, la mère, appelle son mari Tomas à l’aide tout en essayant de protéger leurs enfants, alors que Tomas, lui, a pris la fuite ne pensant qu’à sauver sa peau… Mais le désastre annoncé ne se produit pas, l’avalanche s’est arrêtée juste avant le restaurant, et la réalité reprend son cours au milieu des rires nerveux. Il n’y a aucun dommage visible, et pourtant, l’univers familial est ébranlé. La réaction inattendue de Tomas va les amener à réévaluer leurs rôles et leurs certitudes, un point d’interrogation planant au dessus du père en particulier. Alors que la fin des vacances approche, le mariage de Tomas et d’Ebba est pendu à un fil, et Tomas tente désespérément de reprendre sa place de patriarche de la famille. Snow Therapy est une comédie grinçante sur le rôle de l’homme au sein de la famille moderne.

Snow Therapy - Affiche

Mon avis:

Avec Snow Therapy, Ruben Östlund pose la question des réactions humaines d’un homme marié et père de famille face à un drame. Que serions prêts à faire pour sauver notre vie si nous croyons qu’elle est en danger? Oublierions-nous notre famille?

La catastrophe soudaine qui frappe le couple de héros et ses deux enfants met les failles du héros en avant. Sa personne se craquèle face à l’avalanche. C’est comme si la neige avait emporté sur son sillage une partie de son esprit, ses barrières cèdent non sans heurts psychologiques pour le père de famille. Le rôle de protecteur de Thomas n’a pas été mis en avant, loin de là, il a fui laissant sa femme et ses enfants face au danger. Elle, a protégé ses petits telle une louve.

Le film présente plusieurs phases face à cette action. Snow Therapy désagrage petit à petit le bonheur des personnages pour l’éclater comme une boule de neige contre une vitre. Il se fissure un peu plus à chaque scène qui passe. Les défauts se relèvent comme des confessions insignifiantes qui néanmoins ont dégradé les relations du couple au point de frôler la rupture. Les enfants semblent perdus entre les deux parents. Ils souffrent. Leur attitude retient l’attention et amplifie la tension palpable.

Thomas subit une descente aux enfers progressive. Au premier abord fort, il paraît de plus en plus brisé. Le cadre idyllique des vacances au ski vire au cauchemar. L’ambiance enneigée apporte une touche troublante au conflit psychologique de Ebba et Thomas. Ce dernier n’assumant pas son geste, il nie farouchement son attitude au point d’acculer sa femme dans ses retranchements. Le froid s’installe dehors comme dedans. Il enveloppe les comédiens comme les spectateurs. La bande son accentue encore plus ce sentiment en jouant sur le silence naturel, les canons, des petits rappels, des coups de griffes dans les fêlures déjà ouvertes. Jusqu’où ira la chute?

Ruben Östlund présente des personnages déroutants.  Johannes Bah Kuhnke (Thomas connu pour son rôle dans Real Humans) et Lisa Loven Kongsli (Ebba) sont excellents pour interpréter ses êtres aux réactions différentes qui subissent un éboulement sentimentale prenant aux tripes. Snow Therapy s’avère étonnant, barré, étrange et bien interprété. Le questionnement sur l’instinct de survie, la crise du mari est habilement amené. La dernière partie m’a laissée mitigée, un tantinet longue à mon avis et la tournure finale était pas forcément nécessaire.

Ma note:
7/10

Informations:

  • Date de sortie: 4 mars 2015
  • Durée: 1h58min
  • Distributeur: Bac Films / DistriB Films
  • Réalisateur: Ruben Östlund
  • Casting: Johannes Bah Kuhnke, Lisa Loven Kongsli, Clara Wettergren
  • Genre Drame , Comédie
  • Nationalité Suédois , danois , français , norvégien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *