[Avis Film] Pan de Joe Wright

J’ai été très agréablement surprise par la genèse du mythe de Peter Pan. Pan de Joe Wright a réussi à toucher mon côté fan des contes et légendes. Pirates, Indiens, Fées sont au rendez-vous. Un voyage pour le Pays Imaginaire auquel j’ai eu du mal à résister.

Affiche Pan de Joe Wright

La légende de Pan commence par l’abandon de Peter devant un orphelinat par sa mère. La guerre sonne le glas sur notre monde et l’autre. Seul vestige de son passé: un mystérieux pendentif avec une flûte de Pan. Le jeune héros est espiègle, souriant malgré les circonstances. Il est intrigué par les disparitions de plus en plus nombreuses de ses compagnons d’infortune. Jusqu’à un soir où tout bascule. Il découvre Neverland et son passé prend une autre tournure.

Synopsis: Proposant un nouveau regard sur l’origine des personnages légendaires créés par J.M. Barrie, le film s’attache à l’histoire d’un orphelin enlevé au Pays Imaginaire. Là-bas, il vivra une aventure palpitante et bravera maints dangers, tout en découvrant son destin : devenir le héros connu dans le monde entier sous le nom de Peter Pan.

Le trio Peter/Lili/James a su m’étonner . Il souffre malheureusement de quelques petits manques de touches d’approfondissement pour les rendre totalement attachant. Malgré tout le charme agit. Irrémédiablement. L’envie de devenir un enfant perdu, de découvrir Neverland, de voler avec les fées ou se battre contre les pirates se dessine de plus en plus au fil de l’aventure.

Pan : Photo Cara Delevingne

J’ai aimé ce côté étrange comme un miroir entre Peter et James. Comme si l’un était la version adulte de l’autre. Rêve et espoir de l’enfant, réalisme et mensonge de l’adulte. De nombreuses questions demeurent sur les rôles des deux personnages et leurs liens. Je me suis demandée si c’était des frères. Le côté innocent, rêveur de Peter s’avère doux, charmant et il a fait fondre mon coeur.
La peur de la mort se cache derrière l’envie d’immortalité de Barbe noire. Il est cruel divinement. Magique. Captivant. Il n’hésite pas à supprimer les récalcitrants. Hugh Jackman le campe à merveille. (J’avoue avoir souri très fortement devant sa tenue et sa perruque… très spectacle de théâtre…).

Les morts colorés chez les Indiens semblent vouloir accentuer l’émotion. Le cœur se sert. Les enfants seront captivés et intrigués. Bizarrement, l’ambiance colle à mes souvenirs d’enfants du roman de JM Barrie. Peter n’était pas si gentil.
Dommage que le manque de profondeur des personnages dénotent avec l’atmosphère magique posée sur l’écran. L’écrin est somptueux. J’ai eu l’impression d’avoir certaines scènes comme un cheveu sur la soupe…

Barbe Noire incarné par Hugh Jackman

/SPOILE/ Je m’attendais à voir Crochet tournait méchant à la fin. La romance hypothétique avec Lili lui offre une rédemption, comme si son cœur n’était pas si sombre. L’explication d’un vilain humain avec des sentiments comme tout le monde apporte une touche intéressante. Même si elle est pas forcément très bien exploitée. Le mystère autour de son passé reste et attise la curiosité.

J’ai adoré les notes musicales. Un pur régal aussi bien au niveau sonore que visuel. La musique m’a enchantée.

Le film Pan est un délice, une magnifique porte vers le monde de Neverland. Une prouesse visuelle somptueuse, je regrette simplement les petits décrochages du scénario. L’ensemble forme une œuvre très plaisante. Je suis sortie de la salle avec des étoiles dans les yeux un énorme coup de cœur pour le jeune acteur L. Miller qui joue Peter. Pour une des rares fois j’ai aimé Peter. (Je suis loin d’être fan de la version Disney, et Hook j’ai un faible pour Crochet…) Presqu’autant que les méchants ou les protagonistes secondaires. La rencontre avec Crochet dénote et s’avère originale.

Tiger Lily / Princesse Lili Rooney Mara

Au final, Pan est un spectacle merveilleux qui ravira les enfants qui sommeillent en l’adulte et sera se faire une place chez les 8 ans et plus. (Plus petits les émotions sont un tantinet intense pour eux… À mon humble avis surtout sur grand écran et en 3D). Une rencontre avec des pirates, des fées, des sirènes magnifiquement mis en image, un plaisir intense pour les yeux à ne pas rater.

PS: Je suis sortie de la salle avec une grosse envie de relire Peter Pan de James Matthew Barrie.

Ma note:
7/10

Informations:
Date de sortie: 21 octobre 2015
Durée: 1h51min
Réalisateur: Joe Wright
Avec: Levi Miller (II), Hugh Jackman, Garrett Hedlund
Genre Fantastique , Aventure
Nationalité Américain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *