[Avis Film] Mission: Impossible – Rogue Nation de Christopher McQuarrie

Synopsis: Mission impossible : Rogue nation
L’équipe IMF (Impossible Mission Force) est dissoute et Ethan Hunt se retrouve désormais isolé, alors que le groupe doit affronter un réseau d’agents spéciaux particulièrement entraînés, le Syndicat. Cette organisation sans scrupules est déterminée à mettre en place un nouvel ordre mondial à travers des attaques terroristes de plus en plus violentes. Ethan regroupe alors son équipe et fait alliance avec Ilsa Faust, agent britannique révoquée, dont les liens avec le Syndicat restent mystérieux. Ils vont s’attaquer à la plus impossible des missions : éliminer le Syndicat.

Note 7/10

Mission- Impossible - Rogue Nation - Affiche

Avis de Valérie d’Onirik: (un gros merci pour sa critique :) )

Peut-être qu’on en a un peu marre de ces films où des espions ‘normaux’ (pas des super-héros) se sortent de toutes les situations d’une manière incroyable un peu comme parodié par Jason Statham dans Spy.

Et, on l’avoue, voir Ethan Hunt souffrir, avoir du mal quand il se bat, à se remettre difficilement d’une noyade nous le rend plus sympathique d’autant que l’acteur vieillit comme tout le monde. On a toujours les super-cascades de Tom Cruise qui ont fait la réputation de la franchise, mais la connivence entre les membres de son équipe et lui devient une part importante du charme du long métrage.

Tom Cruise dans Mission Impossible Rogue Nation

Après le désastre russe, l’IMF est menacée d’être dissoute par la CIA, mais Ethan Hunt compte bien remonter les pistes d’agents fantômes menant à la tête du groupe terroriste sans état : Le Syndicat. A Londres, il est piégé par celui qui semble être à sa tête et ne doit son salut qu’à l’intervention d’un agent infiltré. Désavoué par les États-Unis, Hunt s’enfonce dans la clandestinité, rejoint par ses amis, à leurs risques et périls.

L’ennemi ici n’a pas de nationalité, ni réellement de territoire, le principe est d’instaurer non pas la terreur mais une sorte d’anarchie parmi les dirigeants en dégommant les plus hauts dignitaires. Le scénario utilise des données que tout le monde connaît comme certains avions s’abîmant en mer sans raison apparente pour ancrer l’histoire dans notre actualité. C’est bien fait et surtout on ne parle jamais d’islamisme ou de religion : le bon mix entre imaginaire et réalité en somme !

L’équipe autour de Hunt se ressert. Que ce soit Simon Pegg (hilarant), Jeremy Renner ou Ving Rhames, chacun apporte un effet comique rendant le tout bien plus sympathique et riche sans vampiriser la partie action et cascades. Mais la très bonne surprise de Mission: Impossible – Rogue Nation est l’actrice anglo-suédoise Rebecca Ferguson ! Ses faux airs de Ruth Wilson n’y trompent pas, elle est belle, douée et ses propres cascades sont très impressionnantes. Une vraie trouvaille qu’on espère bientôt revoir pourquoi pas dans le prochain Mission Impossible ?

Au final, quelques longueurs peuvent gêner le spectateur accro à l’adrénaline, mais le public ne s’y trompera pas, c’est sûrement le meilleur du lot grâce à cette recette moderne qui mélange action, espionnage, exploits physiques et humour.

Informations:
Date de sortie: 12 août 2015
Durée: 2h12min
Réalisateur: Christopher McQuarrie
Distributeur: Paramount Pictures France
Avec Tom Cruise, Jeremy Renner, Simon Pegg, Rebecca Ferguson, Alec Baldwin, America Olivo, Sean Harris, Simon McBurney, Ving Rhames
Genre Action , Espionnage
Nationalité Américain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *