[Avis Film] L’Eveil d’Edoardo de Duccio Chiarini

Synopsis: C’est l’été sur la côte italienne. Pour Edoardo, 17 ans, le temps des premiers émois est venu. Mais maladroit et timide avec les filles, il découvre que le sexe est plus compliqué que ce qu’il pensait…

Mon avis:
Duccio Chiarini signe un premier film toute en fraîcheur. Nous suivons Edoardo du haut de ses 17 ans. Edoardo attire le regard grand aux cheveux bouclé. Son copain Artura a un côté très porté sur la chose. Vous savez ce mot commencant par S finissant en XE. Les hormones en ébullition, il compte bien en faire profiter tout le monde du moins dans les actes moins dans les paroles. Notre héros cache un secret dans son pantalon. Bon, j’avoue, je ne m’attendais pas du tout à ça. Une histoire de prépuce, de zizi et de décalottage dans la vie d’un adolescent. (La première scène installe directement le décor, toute la famille inspectant le sexe du petit Edoardo. Le ton est donné. Etonnant. Pour elle, le soucis se réglera sans anicroches. Seulement la vie est plus compliquée que ça…puis sinon le récit aurait pas eu ce petit tournant…)

ee_aff_400x533,3.indd

Edoardo est amoureux. Amoureux de Bianca, qui revient tous les ans l’été, et cette année, tout se bouscule. Le petit complexe devient problématique, encore plus pour le jeune homme. Un médecin regléra assez facilement… Voir le héros partagé entre deux jeunes filles, découvrir les changements de son corps, sa maladresse le rendent encore plus attachants. Et poussent à aimer Bianca et Elisabetta pour leurs différences et le regard qu’elles lui portent.

Les ébats sont intimement liés à l’amour. Le sexe garde un aspect pudique malgré ses étalages. Jamais vulgaire, ni provocant, juste réaliste… Certaines scènes resteront dans ma mémoire. A tout jamais. Comme celle du « poulpe »… Le côté timide d’Edoardo, son personnage entier fait mouche et séduit. Il a ce potentiel incroyable de tout faire disparaitre en dehors de lui.

« L’Eveil d’Edoardo » présente une vie de famille italienne un peu azimutée, décalée, drôle, attendrissante, attachante, avec des moments de purs envahissements d’espace, et qui pousse à vouloir gagner son indépendance loin du carcan de la tribu. Edoardo doit apprendre à vivre loin d’elle, de s’en détacher et d’exister pour lui. Pas évident.

Duccio Chiani n’hésite pas à poser un ton parfois cru, tout en restant dans le réalisme, posant simplement des idées saugrenues qui pourraient traverser la tête de tout à chacun. « L’Eveil d’Edoardo » traite de la sexualité adolescente avec délicatesse, sensibilité, humour et émotion. L’atout charme repose en très grosse partie sur ses comédiens, l’impression de suivre des amis, un parent… saisit le coeur, comme retrouver un coin de la vie quotidienne avec le sourire et un petit plaisir non feint… Le traitement demeure lèger pour décomplexer, simplifier. Au final, un divertissement plaisant, parfait pour l’été.

Ma note:
8/10

Informations:
Distributeur: Epicentre Films
Date de sortie: 17 juin 2015
Durée: 1h26min
Réalisateur: Duccio Chiarini
Avec: Matteo Creatini, Franscesca Agostini, Nicola Nocchi
Genre: Comédie
Nationalité: Italien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *