[Avis Film] Le monde de Nathan (X+Y) de Morgan Matthews

Il existe des oeuvres qui touchent.
Des oeuvres qui marquent par leur ton, leur sujet.
Des oeuvres qui se parent de mille petites émotions.
Des oeuvres qui font mouche et traitent délicatement avec brio de la vie.
Le monde de Nathan en fait partie.

Synopsis:
Nathan est un adolescent souffrant de troubles autistiques et prodige en mathématiques. Brillant mais asocial, il fuit toute manifestation d’affection, même venant de sa mère. Il tisse pourtant une amitié étonnante avec son professeur anticonformiste Mr. Humphreys, qui le pousse à intégrer l’équipe britannique et participer aux prochaines Olympiades Internationales de Mathématiques. De la banlieue anglaise à Cambridge en passant par Taipei, la vie de Nathan pourrait bien prendre un tour nouveau…

Mon avis:

Le monde de Nathan est un coup de coeur. Un gros. Un qui reste. Qui marque. Qui gagne des points au fils des jours s’il était possible d’en avoir davantage. Le réalisateur Morgan Matthews signe un magnifique film porté par le jeune Asa Butterfield, Sally Hawkins ou encore Eddie Marsan.
Le monde de Nathan - Affiche

Parfois les mots manquent pour parler avec tout l’amour nécessaire de ce qui nous touche. De ce qui fait mouche. Frappe et gagne le coeur. Ma part de maman a été dans un état de crêpe intense à la fin…

Le Monde de Nathan en fait partie. Son histoire m’a émue, m’a retournée, m’a prise aux tripes, m’a séduite. Elle offre un regard touchant sur la maladie qu’est l’autisme. Devant nos yeux, Nathan avec sa maladie nous fait toucher du doigt son univers. Son monde. Il emporte dans sa tête, nous prend par la main, nous bouscule, nous sort des sentiers battus et de notre coquille.

Le Monde de Nathan est une pépite. Une perle. La sincérité désarmante du traitement alternant un aspect documentaire par instant, et d’autres comme s’il souhaitait rester dans le léger pour éviter de trop peser sur l’atmosphère, juste laisser s’exprimer ses personnages, cet ensemble forme un mélange étonnant, prenant et captivant. Du début à la fin, l’espoir se porte par touche, les émotions effleurent la surface, toujours plus ou moins intensément.

Asa Butterfield joue le jeune Nathan, complexe, somptueux, il est la lumière du film. Il retient l’attention, passionne et gagne l’affection en un rien de temps. J’ai eu envie de le prendre dans mes bras, de le suivre, de lui ôter les barrages sur sa route, de le soutenir. Les personnages secondaires ne sont pas en reste niveau sentiments, ils ont aussi leur part dans la réussite du Monde de Nathan. Jo Yang qui interprète Zhang Mei sa partenaire de travail, touche, par ses actes, son désir de comprendre le héros, de saisir son univers et de l’apprivoiser.

Sally Hawkins, la mère de Nathan a été un tremplin dans l’émotion, elle tente de garder la tête hors de l’eau pour son fils. Forte et brisée, elle m’a pris aux tripes. J’ai eu des larmes. Des pincements. Le combat au quotidien pour soutenir son enfant, cet être qui n’a rien demandé, qui est autiste, souffre et doit faire avec le regard pas toujours tendre des autres personnes. Elle l’élève seul depuis la mort du père, elle prend tout sur ses épaules. Bouleversant le duo mère/fils retourne le coeur. C’est tellement simple de juger, de porter du négatif, de polluer quand on place des normes aux quotidiens…

Rafe Spall dans la peau de Martin, le professeur particulier de Nathan, semble prendre la place du père de substitution. Il conseille son élève, le soutient tout en luttant lui aussi contre une maladie qui l’handicape. La touche décalée, teintée d’humour que son personnage offre est salvatrice, apportant l’espoir, une bouffée d’air pour respirer et sécher les larmes.

Le Monde de Nathan est LA pépite. si vous ne deviez voir qu’un seul film dans les semaines à venir, optez pour lui. C’est un bonheur d’émotions, un petit bijou qui se cache et mériterait d’être bien plus haut dans l’affiche. Subtile, émouvant, magnifique, j’ai craqué complètement pour cette oeuvre. Ne la ratez pas!!!

Ma note:

9/10

Coup de coeur

Informations:
Date de sortie: 10 juin 2015
Durée: 1h51min
Réalisateur: Morgan Matthews
Avec: Asa Butterfield, Rafe Spall, Sally Hawkins
Genre: Drame , Comédie
Nationalité: Britannique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *