[Avis Film] La vie des gens de Olivier Ducray

Mon avis:
La Vie des gens, sort en salles ce mercredi 4 mars 2015, est comment vous dire que c’est une petite pépite de documentaire? Un petit bonheur comme j’aimerai en voir plus souvent. Le réalisateur Olivier Ducray nous offre la possibilité de suivre François, une infirmière libérale qui nous entraîne dans ses visites. Nous découvrons son travail, ses journées à aider ses patients âgés ou handicapés. Une grande bouffée d’amour s’en ressort. Pour elle, pour eux, pour les deux.

Synopsis:
Saisons après saisons, la pétillante Françoise, infirmière libérale, illumine la vie des gens. Avec beaucoup d’humour et de tendresse, elle fait bien plus que soigner nos ainés… elle préserve le lien social.

La vie des gens - Affiche
Françoise et ses patients prennent aux tripes. François secoue. Françoise, femme forte, courageuse, lève-tôt est d’une luminosité éblouissante. Elle rayonne de gentillesse, d’un dévouement qui donne envie de la suivre, de l’accompagner dans son quotidien.

De ses visites, il ressort que c’est une bouffée d’espoir qu’elle transporte. Elle est comme un rayon de soleil, elle assiste, soigne, toilette des corps vieux, très vieux, parfois handicapés, parfois si seuls que le coeur se serre, des êtres en attente de mourir. Ces personnes âgées que Françoise soutient, apaise. Elles continuent à réfléchir, à aimer… non sans difficultés pour certaines, la vieillesse apportant son package de rides, de corps qui lâche, de moral en berne… et la mort au bout…

Le documentaire est poignant. Fort. Intense. Il montre la vieillesse à travers un regard non teinté de dureté. Les vieux ne laissent pas insensibles, mêmes s’ils l’en arrivent d’être méchants, cruels, brutes, au fond, ils sont le visage de demain, de ce qui nous attend tous, les années en plus… La vieillesse c’est pas une cure de Bisounours et de licornes, tout n’est pas rose et mignon. Loin de là. La vieillesse c’est devenir moche, lourd, solitaire, isolé. (Oui, bon, le tableau il est pas joli, je vous ai prévenu… imagninez Tatie Danielle et ses amies…)

Le temps se dessine petit à petit, offrant une Françoise admirable, piquante, qui se soucie sans distinctions de ses patients et tente de les sortir de leur léthargie avec une obstination sans faille. La caméra semble vouloir la magnifier, montrer son métier complexe et véritable lien vers le monde pour les personnes âgées. Beau, percutant. Impressionnant. Bouleversant. Les larmes naissent au coin des yeux sans s’en rendre compte.

Ma note:
8/10

Informations.
Date de sortie: 4 mars 2015
Durée: 1h25min
Réalisateur: Olivier Ducray
Avec: acteurs inconnus
Genre: Documentaire
Nationalité Français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *