[Avis Film] Hungry Hearts de Saverio Costanzo

Hungry Hearts marque. Il part d’une rencontre amoureuse improbable pour aboutir à un drame. Attention, c’est sombre. Dur. Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs.

Hungry Hearts - Affiche
Synopsis:
Jude est Américain, Mina Italienne. Ils se rencontrent à New York, tombent fous amoureux et se marient. Lorsque Mina tombe enceinte, une nouvelle vie s’offre à eux. Mais l’arrivée du bébé bouleverse leur relation. Mina, persuadée que son enfant est unique, le protège de façon obsessionnelle du monde extérieur. Jude, par amour, respecte sa position jusqu’à ce qu’il comprenne que Mina commence à perdre contact avec la réalité.

Mon avis:
L’insouciance amoureuse se métamorphose. Tout se bouscule. Le couple devient parent. Le drame s’installe petit à petit. Troublant. Perturbant. Même plusieurs jours après, je reste scotchée par l’histoire. Mon coeur a été touchée, retournée. Son duo d’acteurs jouent pour beaucoup dans le rendu des émotions. Les sensations, les coups à l’âme, les questionnements sont portés avec brio par Adam Driver et Alba Rohrwacher. Les deux comédiens s’avèrent tout simplement éblouissants dans leur performance. Leur ton, leur fragilité marque des points. Le sujet de l’amour maternel est abordé avec talent, d’une manière étonnante. Elle ne m’a pas laissé de marbre. Mina m’a sécouée, m’a perturbée, vraiment, j’ai pensé Baby Blues, et autres. J’ai pensé à ces moments par toujours simple quand on devient maman.

J’ai été lessivée, marquée, surprise, happée par cette jeune mère. La voir tomber dans la psychose, devenir borderline dans sa relation avec son enfant… Voir le côté passif du père, guettant dans l’ombre, ne pouvant rien vraiment faire… J’ai eu le coeur brisé. Impuissant et bienvaillant, les solutions se cherchent… Le spectateur se place comme lé héros, avec des miettes dans l’âme. Le final apporte son lot de douleur, inéluctable dans un sens. Oublié les moments doux du début, l’obscurité nous tend les bras. J’ai terminé en larmes.

Ma note:
8/10

Informations:
Distributeur: Bac Films
Date de sortie en salle: 25 février 2015 en vidéo 7 juillet 2015
Durée: 1h53min
Réalisateur: Saverio Costanzo
Avec Adam Driver, Alba Rohrwacher, Roberta Maxwell
Genre Drame , Thriller
Nationalité Italien , américain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *