[Avis Film] God Help The Girl de Stuart Murdoch,

Synopsis:
La jeune Eve écrit des chansons en rêvant de les entendre un jour à la radio.
À l’issue d’un concert, elle rencontre James, musicien timide et romantique qui donne des cours de guitare à Cassie, une fille des quartiers chics.
Dans un Glasgow pop et étudiant, ils entreprennent bientôt de monter leur propre groupe.
Un film musical de Stuart Murdoch, leader du groupe Belle & Sebastian.

Mon avis:
God Help the girl avait attiré mon regard en décembre lors de sa sortie salle. Je n’avais pas eu l’occasion de le voir. Je me suis rattrapée avec le DVD. Et je ressors avec une impression de douceur, de musique acidulée, tendre, rythmée, mélodieuse et magnifique. Le style étonne en imposant la musique comme un personnage à part entière parfois discret parfois omniprésent et vrai protagoniste du récit. Elle ne m’a pas laissé indifférente loin de là. Dès les premières notes, je suis tombée sous le charme. Les notes, les chansons offrent un très bel écrin à la maladie d’Eve. L’héroïne du premier long métrage Eve interprétait par Emily Browling capture l’attention pour ne plus jamais la lâcher.

Eve s’enferme dans un carcan, elle est lumineuse et attire le regard. Au delà de son corps, son âme bouleverse, héroïne perdue, attendrissante qui se piège dans son corps. Elle prend dans ses bras et nous entraîne dans son sillage. A travers son groupe, ses sourires, ses mots, Eve transporte, séduit. La musique semble un échappatoire. Une porte vers une contrée plus lyrique, plus colorée, moins dure… voir les trois amis donnant un concert dans une maison de retraite comme s’ils remplissaient des grands stades comme celui du Parc des Prince ou Bercy est une bouffée de fraîcheur. Le coeur s’emballe pour ses personnages attachants.

God help the girl se teinte tout le long d’une atmosphère pop, douce, reposante et agréable accentuée par une photographie dans des gammes de compagne idéale, des notes excellente signée de Stuart Murdoch. Le rendu étonne par son aspect, comme si le temps s’arrêtait pour avoir son propre espace décalé, sucré. Un premier film en forme de petite pépite doudou à visionner lover sur son canapé avec un thé pour se donner du baume au coeur. Après le film, j’ai eu l’impression d’un petit nuage de coton, un cocon loin de la morosité.

Ma note:
8/10

Informations:

  • Date de sortie: (cinéma) 3 décembre 2014 / en vidéo: 15 avril 2015
  • Durée: 1h52min
  • Réalisateur: Stuart Murdoch
  • Casting: Emily Browning, Olly Alexander, Pierre Boulanger, Hannah Murray, Sarah Swire, Cora Bissety
  • Genre: Drame , Romance , Comédie musicale
  • Nationalité: Britannique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *