[Avis Film] Birdman de Alejandro González Iñárritu

Synopsis:
À l’époque où il incarnait un célèbre super-héros, Riggan Thomson était mondialement connu. Mais de cette célébrité il ne reste plus grand-chose, et il tente aujourd’hui de monter une pièce de théâtre à Broadway dans l’espoir de renouer avec sa gloire perdue. Durant les quelques jours qui précèdent la première, il va devoir tout affronter : sa famille et ses proches, son passé, ses rêves et son ego…
S’il s’en sort, le rideau a une chance de s’ouvrir…

Mon avis:

Birdman est un labyrinthe complexe avec des personnages captivants, surprenants. Je me suis retrouvée à m’interroger sur la santé mentale du personnage principal Riggan Thomsom interprété par Michael Keaton. Ce dernier est magnifique dans son rôle de célébrité qui tente d’avancer. Le récit se centre sur ce comédien qui se lance dans le théâtre. La question de savoir si oui ou non il avait des pouvoirs ou si son esprit était perdu dans des méandres d’un monde imaginaire se pose. Comment rebondir après avoir connu la célébrité? Comment dépasser l’avis que les autres ont de nous?
Birdman - Affiche
Le regard d’Emma Stone (The Amazing Spider-man, Magic in the Moonlight) apparaît comme le seul être humain qui ne joue pas dans la pièce mais assiste aux changements, son rôle s’avère bluffant. Edward Norton a un côté Fight Club passionnant, narcissique, incontrôlable. Zach Galifianakis (Very Bad Trip, Date Limite) joue l’agent qui sert de tampon, il aide la reconversion de son ami tout en le soutenant, le poussant.

La critique du métier d’acteur de la quête de la popularité et reconnaissance avec les clins d’œil aux réseaux sociaux est superbement mis en image. Le ton se pare tour à tour d’humour, de sarcasmes, de critiques, de petites piques. Il se savoure via des dialogues plaisants. Des petites longueurs se pointent dans la narration tout en offrant un film éblouissant. Tout tourne autour de Riggan et de son univers, il devient le nombril du long métrage au risque de perdre des points secondaires sur sa route. La mise en scène fait penser à une pièce de théâtre, intéressante dans sa manière de suivre ses acteurs.

Le super-héros comme nous ne l’attendions pas. Une vraie surprise avec un casting 5 étoiles. Birdman possède des qualités mais aussi des défauts, comme certains longueurs, des scènes qui auraient pu ne pas s’y trouver. La dernière partie souffre le plus de cette sensation à mon humble avis.


Ma note:

8/10

Informations:

  • Date de sortie: 25 février 2015
  • Durée: 1h59min
  • Réalisateur: Alejandro González Iñárritu
  • Casting: Michael Keaton, Zach Galifianakis, Emma Stone, Edward Norton.
  • Genre: Comédie , Drame

Nationalité Américain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *