(Avis Film) Babysitting 2 de Nicolas Benamou, Philippe Lacheau

Parfois, je me sens comme Roger Murthaugh dans L’Arme Fatale trop vieux. (Enfin vieille en l’occurence pour ma part). A deux reprises ce mois ci particulièrement. L’une d’elle est devant Babysitting 2. Vous repenez les ingrédients déjà vu dans le 1, vous agrémentez d’une jungle, vous mélangez et vous obtenez une nouvelle mouture. Pire ou meilleur? L’effet de surprise est parti. La bande de copains du premier Babysitting se retrouve pour des vacances.
Affiche Babysitting 2
L’esprit demeure. Vous aimez le food footage? Le style caméra qui te suit et tremble, foncez. L’humour sans limite? Foncez! Des copains cinglés? Foncez! Sinon, passez votre chemin. Soyons clair, l’atout charme de Babysitting 2 à mes yeux a reposé sur la mamie et le paresseux. Je me suis pas sentie dans la cible. Limite, de trop. Je m’en doutais après le Showeb, j’ai eu la confirmation que c’était pas ma tasse de thé.

Synopsis:
Sonia souhaite présenter Franck à son père, Jean-Pierre directeur d’un hôtel écologique au Brésil. Toute la bande s’y retrouve ainsi pour y passer des vacances de rêve. Un matin, les garçons partent en excursion dans la forêt amazonienne. Jean-Pierre leur confie sa mère acariâtre Yolande. Le lendemain, ils ont tous disparu… On a juste retrouvé la petite caméra avec laquelle ils étaient partis. Sonia et son père vont regarder cette vidéo pour retrouver leur trace…

Alors oui, la bande a un côté sympathique, un peu cinglé, un peu décalé. Oui, les personnages Franck, interprété par Philippe Lacheau, Sam, interprété par Tarek Boudali, Alex, interprété par Julien Arruti, Ernest, interprété par Vincent Desagnat sont des atouts pour le film, ils jouent leur rôle et réussiront à faire rire le public visé. Babysitting 2 est formaté pour une cible. Je n’en suis pas.

Etrangement, j’ai beau avoir aimé Very Bad Trip, l’afflux de gags vulgaires ici m’a plutôt laissé perplexe. J’ai eu du mal à accrocher. Voilà pourquoi, je me suis sentie tel Murthaugh. Alors oui, j’ai souri avec la paresseux, j’ai eu l’impression de voir une lumière, une petite étincelle d’espoir. Mon plaisir coupable de revoir Christian Clavier a été un peu comme un soufflé, vite retombé. Mon coup de coeur a été pour Valériane de de Villeneuve mamie Yolande, j’avoue que j’ai craqué. Un peu une Tatie Danielle en plus soft.

L’histoire agit et marque des points. Du moins, elle se prend comme elle est, sans prétention, un pur délire entre copains. Une comédie potache qui ravira les ados. Aucun temps morts, les pointes d’humour son omniprésentes. Les héros accumulent les gaffes. De quoi, donner un bon divertissement. Le film s’assume. Il ne m’a pas convaincu, néanmoins il devrait plaire à un grand nombre de jeunes spectateurs.

Merci Aude pour l’invitation à l’avant-première.

Ma note:
6/10

Informations:
Date de sortie: 2 décembre 2015
Durée: 1h30min
Distributeur: Universal Pictures International France
Réalisateurs: Nicolas Benamou, Philippe Lacheau
Avec: Philippe Lachaux, Alice David, Vincent Desagnat, Charlotte Gabris, Christian Clavier, David Marsais, Grégoire Ludig, Julien Arruti, Tarek Boudali
Genre Comédie
Nationalité Français

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *