[Avis Film] A perfect day (un jour comme un autre) de Fernando León de Aranoa

A perfect day renferme en son sein un long métrage fascinant, un peu en dualité avec lui même à la fois dramatique et rempli de teinte plus légère. Il joue avec ses parallèles, pointant du doigt la chronique du quotidien dans un pays ravagé par les conflits de groupes d’hommes qui tentent d’aider comme ils peuvent entre les soldats les habitants touchés. L’humour permet de désamorcer le nuages, de les rendre plus agréables à digérer, du moins à éviter de sombrer, de couler dans la noirceur des événements, des paysages ravagés, des vies chamboulées.

Synopsis:
Un groupe d’humanitaires est en mission dans une zone en guerre : Sophie, nouvelle recrue, veut absolument aider ; Mambru, désabusé, veut juste rentrer chez lui ; Katya, voulait Mambru ; Damir veut que le conflit se termine ; et B ne sait pas ce qu’il veut.
A perfect day (un jour comme un autre) - Affiche

Mon avis:

Le mélange du genre est d’une certaine manière assez plaisant à suivre. Voir énormément. Les comédiens sont tous magistraux dans leur rôle. L’oeuvre humanitaire apparaît à travers un tableau où tout n’est pas simple, les situations graves, tragiques qui touchent les hommes réussissent à s’installer à travers des scènes parfois si décalées que le sourire né pour rendre plus léger, et de sentir moins le poids des actes sur les coeurs.

Les routes prises laissent entrevoir des chemins alliant des actes héroïques, des répliques drôles, des sourires et des larmes. L’air de rien, le ton appuie sur la réalité, la mise en pratique vaine, voir irréalisable de certains choix voir de dispositifs gouvernementaux. Le poids se creuse. Tout une trame complexe, contrastée voit le jour sous les yeux du spectateur. Les thèmes comme le deuil, la rupture amoureuse, l’espoir se jouent tout en retenue.

Une grosse partie du charme du film A perfect day repose sur l’interprétation de ces deux personnages principaux. Benicio Del Toro et Mélanie Thierry s’avèrent offrir un visage fascinant laissant entrapercevoir les tourments et les sentiments qui les traversent. Olga Kurylenko et Tim Robbins ne sont pas en reste. Le quatuor emportent dans leur sillage à la découverte d’un Liban bouleversant. Ils montrent l’envers du décor à travers les actes du groupe humanitaire dont ils font partis. Le récit envoûte, laisse un résidu intense dans la tête, pousse à réfléchir. N’hésitez pas à le découvrir, le film marque l’esprit.

Ma note:
8/10

Informations:
Date de sortie 16 mars 2016
Durée: 1h 46min
Distributeur: UGC Distribution
De Fernando León de Aranoa
Avec Benicio Del Toro, Tim Robbins, Mélanie Thierry, Olga Kurylenko
Genres Drame, Comédie
Nationalité Espagnol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *