[Avis] Fastlife de Thomas Ngijol

Fastlife est une vraie petite surprise, drôle, tendre, douce amère. Fastlife - Affiche- Thomas Ngijol Synopsis:

FASTLIFE : aller toujours plus loin, plus vite, pour briller aux yeux des autres : telle est la devise de Franklin. Franklin est un trentenaire mégalomane obnubilé par l’envie de briller à n’importe quel prix. Il devra choisir entre devenir un homme ou continuer à vivre la Fastlife.

Avis:

Même si le côté philosophie de vie Fastlife ne réussit pas à me faire adhérer totalement à sa pensée. La présentation de Franklin, ce personnage central original. Un brin narcissique, coureur de jupon, perdu dans son époque et sa gloire m’a touchée. Cependant, il ne plaira pas à tout le monde. Le charme passe ou casse. Au programme, une comédie gentillette, surprenante, parfois clichés, caricaturales, néanmoins elle renferme des atouts sourires. Sous la surface se cache une critique du sport, mordante, drôle et caustique par instants.  

Le final possède un côté totalement inattendu.  Le récit se termine sur un côté décalé que j’adore. Sortir de la salle avec un grand sourire, je ne m’y attendais pas. Thomas Ngijol est agréablement étonnant dans son rôle. (Petite parenthèse, le comédien a un timbre de voix superbe (là je me dis que je regarde trop de films d’animation mais il serait parfait dans une voix de doublage genre un avion comme Dusty ou un prochain personnage dans Rio 3- oui je souffle des idées sait-on jamais)). J’ai souri à l’évolution du personnage, comme un être bloqué à l’adolescence, un peu égoïste et pourtant au cœur énorme. Et j’avoue que j’ai craqué pour le charme solaire Karole Rocher, totalement à l’opposé de Franklin. 

Fastlife est une comédie qui a un petit goût de kinder surprise idéal pour se détendre. Thomas Ngijol propose une réalisation pleine de tendresse avec des personnages attachants, des pointes d’humour et un je ne sais quoi de craquant. 

Note:

7/10

Informations:

Sortie: 16 juillet 2014
Distributeur: EuropaCorp
Genre: Comédie
Casting: Thomas Ngijol, Julien Boisselier, Karole Rocher, Christophe Beudet, Jicey Carina, Olivia Biffot, Olivier Marchal, Virginia Anderson, Yasit Ait Hamoudi

Film diffusé lors du Champs Elysées Films Festival. 

2 commentaires sur “[Avis] Fastlife de Thomas Ngijol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *