[Avis] Fanboys, que le Jedi qui est en vous s’éveille pour partir en quête

Star Wars est un de vos films de chevet? Vous adorez les cosplays? Les conventions de fans? Star Trek vous fait sourire? Fanboys pourrait vous allécher. Outre un casting hétéroclite Kristen Bell (Veronica Mars), Jay Baruchel (Trop belle pour toi), Seth Rogen, Kevin Smith, Danny Trejo et les apparitions exceptionnelles de Carrie Fisher (Princesse Leia), Billy Dee Williams (Lando Calrissian), Ray Park (Dark Maul)et William Shatner (le capitaine Kirk) le road movie mis en scène s’avère une comédie divertissante.

Découvrez enfin le côté poilant de la force !

Petit mot sur la définition d’un fanboy selon wikipédia: est un individu (habituellement masculin, bien que la version féminine fangirl puisse être utilisée1 pour les femmes) qui nourrit une profonde affection pour une marque, un produit, une œuvre, un artiste ou simplement un point de vue sur quelque chose, jusqu’à un niveau obsessionnel voire maladif. Le fanboy reste fidèle à son obsession, rejetant2 (souvent de manière agressive) tout point de vue différent du sien.

Synopsis:
1998, quatre fans de Star Wars parcourent les États-Unis pour réaliser le dernier vœu d’un ami : voir « L’Épisode 1 – La Menace Fantôme » avant sa sortie en salles. Ils se rendent alors au Skywalker Ranch de George Lucas pour voler une copie du film. Mais leur voyage ne sera pas de tout repos…

Même si les Stormtroopers ne sont pas votre tasse de thé, les 4 compagnons devraient vous plaire, une bande de copains qui se lancent dans un road movie pour tenter de voir l’épisode 1 avant que la maladie n’enlève un des leurs. J’avoue que tous les finesses, clins d’oeil et hommage risquent de passer par dessus votre tête si vous ne connaissez pas un minimum la saga Star Wars ou l’univers de Georges Lucas (Indiana Jones). D’un côté, vous avez les Trekkies les fans de Star Trek, de l’autres les Fanboys de Leia, Luke et les autres.

L’apparition de William Shatner, le capitaine James T. Kirk vaut son pesant d’or, ou Carrie Fisher en docteur, Billy Dee Williams (Lando Calrissian) en maire, les batailles Trekkies/fan de Star Wars, les conventions, les cosplay tout un univers dépeint d’une façon à être compréhensible sans avoir la bible des séries ou des films dont il sont tirés.

Tous les ingrédients sont réunis pour faire rire: l’auto-dérision de fans prêts à tout pour se rendre dans le sanctuaire de Lucas, les duels des fans, les dialogues sous la ceinture (American Pie version « geek » la masturbation, la sexualité sont largement abordés), les blagues entre amis. L’adolescent, l’enfant qui sommeille, trouvera soit hilarantes les situations soit complètement niaises.

Les questions sur la saga pourront prêter à sourire, notamment les disputes sur la princesse Leia, Luke ou Han Solo même les non-initiés à la Guerre des étoiles devraient trouver un intérêt. Le fond, les retrouvailles des amis pour réaliser le dernier souhait d’un mourant, la passion, l’amour, la quête de dépassement de soi, internet n’est pas ce qu’il parait- tout le monde peut s’inventer une vie derrière son écran- parlent d’eux mêmes que les termes Jedis, Padawan, Ewoks soient dans votre vocabulaire ou non.

L’amitié qui lie les 4 larrons, la pointe d’amour avec une Kristen Bell fan de comics, sexy, au caractère bien trempé, le côté fans, la subtile nuance entre nerd et geek, deux mots devenus à la mode, Fanboys s’amuse des clichés et des idées préconçues, il rend un hommage à une culture, à des passionnés.

Les amateurs seront aux anges de voir des allusions à THX 1138 – les gardes de la forteresse de George Lucas– Le choc des titans, Willow, Retour Vers Le Futur, Blade Runner,Top Gun, ou encore à des séries des années 70/80 L’Agence Tous Risques, G.I. Joe, Cosmocats, Batman par des images ou des dialogues. J’en oublie, si vous voulez toutes les relevés, allez y. Une comédie pour s’amuser entre amis, en famille, pour se remémorer ce côté qui nous a mis des étoiles dans les yeux pendant notre enfance. J’ai pris plaisir à regarder Fanboys. Les nombreuses références devraient trouver écho quelque part, ou pas du tout, je comprends que l’on puisse ne pas apprécier le style.

En résumé: Un petit délice ciblé, qui m’a attendrie même si la fin est prévisible. Les acteurs sont charmants, hilarants. Une touche dramatique avec la maladie qui ne vire pas à la lourdeur des sentiments. Un road movie d’une bande d’amis réalisé avec talent, on sent le côté fan.Fanboys présente avec humour et dérision le monde des passionnés d’un univers (séries, films, littérature, on pourrait changer Star Wars par Retour vers le futur, Harry Potter, Twilight…), c’est une vision assez sympathique.

3Moop raisons de voir Fanboys:

  • L’association du casting fait rêver Kristen Bell et Jay Baruchel en personnage de Star War
  • les nombreux clins d’oeil à l’univers séries/films
  • L’ode à l’amitié, une passion peut pousser à se dépasser

3Moop raisons de fuir Fanboys:

  • Le côté tragique de la comédie avec la maladie d’un des personnages, vite oublié sur la fin.
  • Le road movie à la langue bien pendue
  • L’univers trop ciblé des Trekkies et des Fanboys de Star Wars

Informations techniques:

  • The Power of the Force : documentaire sur les fans de STAR WARS qui attendent la sortie de L’Episode I aux USA (27mn)
  • Le must: le bonus à visionner pour avoir des frissons l’entretien inédit avec Carrie Fischer, alias Princesse Leia, en français lors du Festival de Deauville en 1977
  • Scènes coupées
  • Qu’est ce qu’un Fanboys ? (6mn)
  • Sur les traces de Star Wars (5mn)
  • 4 gars, 1 fille (9mn)
  • Bande-annonce
  • Et la copie numérique du film à télécharger
  • Editeur: Wilde side Video
  • Disponible le 3 août 2011 en DVD.

3 commentaires sur “[Avis] Fanboys, que le Jedi qui est en vous s’éveille pour partir en quête

  1. « 3Moop raisons de fuir Fanboys:

    Le côté tragique de la comédie avec la maladie d’un des personnages, vite oublié sur la fin.
    Le road movie à la langue bien pendue
    L’univers trop ciblé des Trekkies et des Fanboys de Star Wars »

    le point1 : bah ils en parlent de la maladie, c’est juste qu’il y a une grosse ellipse entre la mort et l’épisode 1 et puis la vie continue ^^ ils allaient pas se morfondre hein ^^

    Le point2 : je comprend pas pourquoi c’est une raison en fuir :s

    quand au point 3, c’est clair que c’est ciblé mais c’est ça le charme du film c’est qu’il n’est pas accessible à tous :)

    1. Le point 1 ils en parlent. La fin passent sous silence, d’accord pas besoin de mots pour comprendre où il est parti le malade.
      Le point 2: le langage à la American Pie, les dialogues comme la main se prénommant Léia ne parlera pas à tout le monde.
      Le point 3: Fanboys est divertissant pour tous les publics mais dans une moindre mesure pour les non Star Wars
      Je m’expliquais dans mon avis, j’ai eu l’occasion de voir le film avec des néophytes ils ont rigolé certes, néanmoins certains détails les ont perdus :)
      C’est une question de goût et d’affinités, chacun ressent à sa façon le film. J’ai aimé perso :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *