[Avis] Fais-moi y croire par Karen Ferry

☙Synopsis:☙
Parfois, une rencontre fortuite est juste le coup de pouce dont vous avez besoin pour vous libérer de l’obscurité. . . Mon nom est Emma, j’ai 23 ans et je n’ai jamais été embrassée. Je ne suis pas vierge. . . Mais embrasser est trop intime, trop intense, et je ne veux pas de cela – jamais. Cependant, j’aime le sexe, et la plupart de mes coups d’un soir ne semblent pas être dérangés par la partie « pas de baisers ». Puis j’ai rencontré Daniel, qui est un geek et certainement pas le type d’hommes auquel je me serais normalement intéressée. Il est du genre timide, calme, mais avec un sourire si charmant qu’il fait battre mon coeur – une chose que je n’ai jamais connue auparavant. Daniel a ses propres problèmes à résoudre, et je sais que mon coeur endurci ne devrait pas fondre lorsqu’il me regarde. Je ne devrais pas tomber amoureuse de lui non plus, mais d’une façon ou d’une autre, il parvient à détruire mes murs, et j’ai peur. . . car une fois qu’il aura appris mes secrets, il ne voudra plus de moi. Tout ce que je sais, c’est que Daniel me fait ressentir des choses que je n’ai jamais ressenties auparavant – mais oserai-je abattre mes murs et me confier à lui ? Vais-je le laisser être mon premier baiser ? C’est mon histoire, et je révèlerai tout à mon rythme. . . Simplement, ne vous attendez pas à des coeurs et des fleurs. La vie est salissante, et la mienne n’est pas différente. . .

☙Mon avis:☙
Fais-moi y croire a réussi à me surprendre dès les premières pages. Le résumé laisse supposer un drame dans le passé de l’héroïne qui se devine. Il est là tapi dans l’ombre et a entraîné les attitudes actuelles de l’héroïne. Karen Ferry signe une romance addictive, étonnante. Elle ne mâche pas ses mots. Elle emporte dans un tourbillon d’émotions et marque des points à chacun de ses chapitres.

Deux héros captivants, touchants, aux fêlures plus ou moins visibles, chacun à leur manière, ils m’ont séduite. Vous allez rentrer dans un new adult qui se démarque des autres romans du genre. Les thèmes abordés sont magnifiquement mis en scène, sans sortir du style, accrochez-vos ceintures et foncez à la découverte de Emma et Daniel. De part son héros, pour une fois, les rôles s’inversent. Le jeune homme BCBG aux antipodes des garçons qui partagent les nuits de l’héroïne prévient rapidement qu’il est vierge.

Daniel est superbe, une vraie pépite. Un bonheur à découvrir. Il est loin des clichés habituels des héros. Son arrivée maladroite dans la vie de l’héroïne bouleverse tout sur son passage. Elle emporte des changements pas à pas.

Karen Ferry pose sa romance au Danemark. Une jeune britannique Emma a décidé d’aller suivre ses études là-bas. Du haut de ses vingt-trois ans, elle cache un lourd secret. Elle est rongé par ce qui s’est produit lors de ses dix ans. Sa fuite se comprend. Son envie de se noyer dans les contacts sans lendemain aussi. Elle fuit quelque chose, mais quoi? Doucement, tout se dessine. Derrière la fête, l’alcool, les conquêtes d’une nuit, le refus d’être embrassé ou d’embrasser, tout prend un sens. Le fardeau qui pèse sur ses épaules saisit l’âme et entraîne des larmes, des pincements et de la colère.

Emma travaille dans une librairie. Les livres lui offrent un apaisement loin des cauchemars qui la capturent dès qu’elle ferme les yeux. Son patron lui fait rencontrer son neveu Daniel. Et là tout s’illumine. Après un premier échange dans le métro, qui laisse une pointe de sourire sur les lèvres, les échanges se ponctuent d’une alchimie irrésistible. Le héros est la pépite du roman. Il est étincelant et superbe. Daniel est un geek, grand, mal habillé, affublé de lunettes, perdu, solitaire, maladroit. Un seul regard sur lui donne envie de sourire, de le connaître davantage, de vouloir découvrir ce qui est sous la surface. A vingt-quatre ans, le jeune homme a lui aussi un passif douloureux, dyslexique, il profite de sa mémoire photographique. Loin d’être sexy à souhait, ou d’envoyer du rêve, loin des héros séduisants aux charmes physiques ravageurs, les couches ne laissent rien dévoiler de ses atouts. Pourtant, Daniel est génial.

Emma s’en rend compte assez vite. Elle est attirée par ce qui ce dégage de ce héros, par sa gentillesse, par ses paroles, par ses gestes…  Le désir est là. Il scintille dans l’ombre. La jeune femme est troublée par les confidences de Daniel. Il se confie sur son inexpérience. Le trouble s’installe entre eux. Le tutorat d’anglais se transforme en cours d’un autre niveau. Les moments sombres du passé s’entrecroisent, se chassent, malgré les accumulations parfois terribles, parfois tellement difficiles à supporter, la séduction demeure.

Le duo fonctionne à merveille. Daniel apporte une sérénité, une liberté, un nouveau souffle à Emma. Il se livre doucement à celle qui fait battre son coeur et lui enflamme sa libido. L’héroïne possède une force incroyable, elle survit, elle garde la tête haute, tout en avançant. Pas à pas, Em sort de sa coquille, se lâche, évolue. Le contact du héros maladroit, tendre, patient, adorable la pousse à sortir de son passé, à ne plus se noyer. Ensemble, ils apprennent à faire confiance. Emma apprend à Daniel des plaisirs charnels dont il mourait d’impatience de connaître. Les manoeuvres, les explications, les scènes se teintent de travaux pratiques torrides, sensuels, tendues, longues et explicites. Le couple prend son temps pour se découvrir. La fin m’a laissé un petit goût de trop vite, de manque. Je serai bien restée un peu plus auprès des deux amoureux.

Karen Ferry dépose des émotions troublantes, chaudes, savoureuses et deux héros extrêmement touchants. Le style est frais, intense, addictif, captivant. Les thèmes classiques du New adult sont là, mais présentés d’une manière originale. L’envie de savoir ce qui a brisé les ailes d’Emma et Daniel tient en haleine jusqu’au bout. Fais-moi y croire est une très jolie surprise. Une de celle qui vous prennent au dépourvu et vous laisse un agréable souvenir. La romance d’Emma et Daniel est douce, sombre et lumineuse à la fois, un vrai régal. 

Vivement le tome sur Suzy, la meilleure amie de l’héroïne. Peut-être l’occasion de revoir Emma et Daniel?

☙ Merci aux éditions Juno Publishing pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
🌟 8+/10🌟

☙Informations:☙
Auteure: Karen Ferry
Editions Juno publishing
Facebook de l’auteure
Site de l’auteure
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *