[Avis Exposition] ☙ L’Art de DC – L’Aube des Super-Héros au Musée Art Ludique ☙

Dès demain le 31 mars 2017, le Musée Art Ludique propose de plonger dans l’univers de DC Comics. Hier soir, j’ai été conviée à découvrir en avant-première l’exposition. J’en suis ressortie avec des étoiles dans les yeux et l’impression de voir un rêve éveillé d’enfant prendre vie. Une petite merveille en barre!!! Plusieurs pièces présentées permettent de remonter l’histoire du comics et des super-héros. Ouvrez les yeux et appréciez le voyages dans les années avec des couvertures originales, des planches, des costumes de films ou séries TV, des vidéos… Bien des raisons de vouloir rester des heures à admirer le tout.

☙Mon avis:☙

Au fil des salles l’ambiance colle à la perfection au héros présenté, le visiteur semble faire un bond dans l’univers de Superman, Batman, Wonder Woman et les autres… Notamment le Suicide Squad ou la Justice League, un vrai bonheur à parcourir, de s’arrêter pour lire, admirer les traits de crayons, les maquettes, les origines. Une envie de replonger dans ses comics saisit le coeur. Comme celle de revoir les séries parfois kitsch comme le Batman avec Adam West et ses onomatopées ou d’avoir les yeux pétillants devant la version de Wonder Woman avec Lynda Carter. Autant de madeleines de Proust pour une génération qui sont remis sur le devant de la scène, tout en oubliant pas sur le côté les nouveaux fans. Car l’un des gros atouts de l’exposition repose sur sa faculté à aborder les origines des gentils comme des méchants de DC Comics avec brio, sans prendre pour des ânes, ni être condescendant ou je ne sais quoi.

Vos pas vous guideront vers la Batcave, la Forteresse de solitude et bien d’autres endroits. Vous pourrez toucher du doigt la puissance physique et émotionnel des super-héros. Ou admirer leur évolution comme celle de Batman avec une bonne partie de ses costumes. Les différents personnages de son univers se dévoilent: Joker, Pingouin, … à travers des planches mais aussi des explications sur les films comme celui de Tim Burton. Les lieux prennent vie, offrent un écrin sublime à DC Comics et ses comics. Le côté vintage permet de voyager dans le temps, de s’approcher de la création des super-héros dès les premiers instants dans l’exposition.

Superman vous invitera à rencontrer Clark Kent, le Daily Planet, la ferme des Kent, l’évolution de ses costumes. J’ai souri devant celui de Christopher Reeve, qui à mes yeux restera l’un des incontournables à la cape rouge flamboyante. Peu à peu, nous prenons la direction des Superman plus récent Man of Steel. Doucement, nous glissons vers le monde de Batman, le clair-obscur. La descente dans la cave emporte son lot d’émotions. L’ambiance s’avère plus sombre, plus intime dans un sens. Même les costumes et leurs protections appuient sur ce sentiment. Comme si vous étiez conviés à pénétrer dans le cocon des super-héros. J’ai apprécié cette impression. Comme celle de pouvoir observer et rêver devant les planches de Marty Kline, Alex Ross, David Finch, Jim Lee et j’en oublie. Ils sont nombreux. Et pour certains voir à quel âge ils ont eu l’idée de leur super-héros pourraient donner des idées à la nouvelle génération.

Actualité oblige, la trinité Superman/Batman/Wonder Woman est à l’honneur. Mais sans oppresser, au contraire, elle titille la curiosité. La Justice League propose de se pencher sur Green Arrow, Flash, Green Lantern… De quoi émoustiller et piquer la curiosité. Attention, si vous cherchez des clins d’oeil aux séries Arrow, Flash ou de filer à Arkham City vous risquez d’être déçu.

Une partie de l’exposition m’a ravie. J’ai presque sauter de joie. Wonder Woman amazone de mon coeur. J’ai grandi avec l’adaptation de Lynda Carter et les comics. La future version en film avec Gal Gadot permet d’appuyer sur son évolution, son charme, ses capacités. Une petite pointe vintage qui se modernise au fil des murs. J’ai passé un très bon moment avec DC Comics. Une belle aventure pleine de rêves et de magie. J’ai du rester deux heures. Mais j’aurai pu y rester encore plus longtemps à être comme un enfant devant un sapin de soleil vu le potentiel, toutes les planches, les infinis détails présentés.

Une exposition impressionnante, passionnante, vivante, magnifique du début à la fin. Une plongée dans DC Comics qui se savoure comme une douceur inespérée. Vous n’aurez pas l’occasion d’admirer tous les jours des originaux aussi séduisants de super-héros. En sortant, une agréable sensation s’installe dans le coeur et les yeux sont émerveillés. Foncez!!! Fans de comics, vous risquez de passer un excellent moment, ne passez pas à côté.

Ps: j’ai un seul regret, ne pas avoir pris le catalogue de l’exposition pour prolonger le rêve.

☙ Merci au Musée Art Ludique pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
☙ 9+/10 ☙
Coup de coeur

☙Informations:☙

ART LUDIQUE-Le Musée

34, quai d’Austerlitz 75013 Paris

www.artludique.com

Du 31 mars 2017 au 10 septembre 2017.

Plein Tarif : 16,50 €

Tarif réduit : 13,50 €
étudiants, demandeurs d’emploi, personnes en situation de handicap
(sur présentation d’un justificatif)

Enfants : 11 € (de 4 à 12 ans)

Groupes : 11 € (à partir de 20 personnes)
Les demandes de réservation de visite de groupe sont à adresser à resa@artludique.com

Groupes scolaires : 8,5 € (à partir de 20 personnes)
Les demandes de réservation de visite de groupe sont à adresser à resa@artludique.com
Le Musée n’accepte pas les paiements par chèques, chèques vacances, chèques culture.

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *