[Avis en Séries] Nurse Jackie Saison 1

Fan des séries médicales, Urgences, Chicago Hope, Scrubs, Grey’s Anatomy, Private Practice, Nurse Jackie devrait vous plaire. La série a un petit air irrévérencieux, un franc-parler qui pousse à faire un parallèle avec Docteur House et son personnage principal: Grégory House. Ici, les docteurs laissent la part belle aux infirmières. Les petits mains de l’hôpital en quelque sorte, un poste clé présenté à travers le regard de Jackie. Dès les premières minutes, le spectateur s’attache à cette femme.

Synopsis : Infirmière au sein des Urgences d’un hôpital new-yorkais assez rude, Jackie Peyton affronte tous les jours des cas difficiles. Obstinée et brillante, elle a toutefois du mal à jongler entre un quotidien professionnel assez mouvementé et une vie personnelle également périlleuse…

Réussir à sortir une énième séries sur le milieu des hôpitaux, relève du challenge. Nurse Jackie par son format court 12 épisodes de 26 minutes réussit avec brio à apporter du peps, un changement dans le style. La série ne s’arrête pas à ses personnages centraux, elle s’attaque aux patients, à des êtres différents, à des problèmes à chaque nouvel opus les scénaristes se démènent pour remplir l’histoire sans temps morts, sans chute d’attention. Les patients ont aussi leur aventure. Un vrai délice.

L’épisode pilote présente tous les personnages. Il pose les grands points de la trame de fond. Tout tourne autour de l’héroïne Jackie, sa force, ses faiblesses, sa double vie. Un peu brute dans son langage, parfois à la limite de la correction, incroyablement passionnée, l’infirmière sous ses allures de dure à cuire cache ses émotions, ses secrets. Elle a un côté House. Pourquoi? Le caractère fort de Jackie, sa dépendance à la Vicodin (à la différence du docteur « boiteux » l’inhalation a sa préférence cachée dans les toilettes). Partagée entre son amant et son mari, son travail et sa vie de famille, Edie Falco (Les Sopranos divine comme à son habitude) prouve tout son talent, elle porte la série sur ses épaules.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste:
Zoey la jeune étudiante avec des blouses mignonnes légèrement enfantine. Elle note tout sur un petit carnet pour ne rien oublier. Un petit air de naïveté l’a rend attendrissante.
Dr Eleanor O’Hara la meilleure amie qui connait la double vie de Jackie mais pas son addiction. Cache un secret, à peine développer dans la saison 1. Elle sort, jette ses vêtements après usage. La doctoresse est sûre d’elle en apparence.
Dr Fitch « Coop » Cooper le médecin atteint d’un syndrome le poussant à tripoter son interlocuteur lors d’un stress. Une scène mémorable en découle avec Jackie, à savourer rien que pour la tête de l’infirmière. Les fans de Twilight reconnaitront monsieur Cullen. Ici, l’acteur est drôle, décalé entre son passé et sa recherche de reconnaissance. Ses relations ambigue avec Jackie aboutiront à des situations cocasses.
Mohammed « Mo-Mo » de la Cruz l’infirmier à croquer, aimant la gente masculine, les bons mots de Jackie.
Mme Gloria Akalitus tête à claque de responsable des infirmières. Hilarante sans le vouloir, Jackie est la seule à lui tenir tête.
Kevin Peyton le mari de Jackie, il tient un bar.
J’ai adoré l’infirmier Thor, son caractère est à l’opposé de son physique. En récurrent, les enfants de Jackie appuient sur la vie quotidienne de l’héroïne avec ses joies, ses peines, ses galères de mère judicieusement sans tomber dans le mièvre et le cliché.

Tous les personnages ont une part sombre, un secret, une facette cachée. Les épisodes les dévoilent petits à petits. L’humour déjanté, les scènes comme l’oreille, les décalages entre les protagonistes, les dialogues percutants, les péripéties patients/employés tout les ingrédients assemblés forment une série à découvrir.

Plus Nurse Jackie avance plus le rythme se maintient. Les secrets de Jackie et ses collègues sont complexes, ils se dévoilent progressivement parfois même en ouvrant une porte vers d’autres mystères. Le charme continue d’opérer dans la saison 2. Nurse Jackie séduit rapidement et rend accro à la franchise de Jackie.

Les Bonus: à voir l’interview des acteurs, des scénaristes!!!

3 moop raison de voir Nurse Jackie:
Edie Falco remarquable en Nurse, et tous les autres acteurs
Le beau rôle pour une fois n’est pas tenu par les médecins
le format court 12 épisodes de 26 minutes

3 moop raison de fuir Nurse Jackie:
le milieu médical
le format court
le format court (je me répète mais c’est un bémol, tellement c’est déjanté, un poil plus long ça aurait été merveilleux)

Note: 9/10

Série en production – 3 saisons, 24 épisodes

Première diffusion en France le 01 avril 2010
Première diffusion aux U.S.A. le 08 juin 2009
Série disponible en DVD le 22 février 2011 (distribué par Metropolitan)
Série disponible en Blu-ray le 22 février 2011
La série est actuellement diffusée sur Téva.

Créée par Liz Brixius, Evan Dunsky, Linda Wallem en 2009

Avec : Edie Falco (Les Soprano), Eve Best, Merritt Wever, Peter Facinelli (Twilight)
Titre original : Nurse Jackie

Série américain. Genre : Comédie dramatique. Format : 26mn

DVD vu lors de l’opération DVD Trafic.

4 commentaires sur “[Avis en Séries] Nurse Jackie Saison 1

  1. This plugin gives you an edge over your competition and shows you some google love. SEO JACKING got a user’s site ranked #1 in google within 8 hours with over 5 million competition. You can try it on all your sites and see how your traffic will increase.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *