[Avis en séries] Dr House saison 6

Docteur House le médecin atypique au charme ravageur, bougon, dur et pas très tendre. Vous vous souvenez que lors de la saison 5, Gregory se faisait interner de son propre chef pour soigner son penchant aux médicaments surtout la Vicodin. Dans la saison 6, il se rapproche de Wilson. Médecin anticonformiste, diagnosticien hors pair, House a le don pour sortir de situations complexes ses patients et de passer pour la tête à claque de service.

Synopsis : Le Dr Greg House est un médecin revêche qui ne fait confiance à personne, et encore moins à ses patients. Irrévérencieux et controversé, il n’en serait que plus heureux s’il pouvait ne pas adresser la parole à ses patients. Mais House est un brillant médecin. Et avec son équipe d’experts, il est prêt à tout pour résoudre les cas médicaux les plus mystérieux et sauver des vies.

La saison 6 marque une virage dans la série. De multiples changements s’installent. House est interné, il a perdu sa licence. Foreman a pris l’équipe en main. 22 épisodes forts en rebondissements, en événements particuliers, en interrogations.

Les personnages ont chacun leur point fort et leur faiblesse. House continue de tenter sa métamorphose en une autre personne. Etrangement, avec ses essais, il apparaît encore plus humain. Un homme qui a une coquille pour se défendre contre la vie. Dur en apparence et dans ses mots, et pourtant si bizarrement intéressant. Le plus grand atout de Docteur House repose sur son acteur principal et sa permanente dualité avec les autres. Hugh Laurie donne vie au un docteur associal. A chaque opus, le spectateur découvre une facette inédite de son personnage. House qui tente de reconquérir Cuddy, qui pousse son entourage à se questionner sur sa vie, ses choix…

Les minis histoires et la trame principale des protagonistes s’embriquent à la perfection, offrant à chacun des épisodes une part de l’univers de Cuddy (même si elle est nettement moins présente), House ou encore ses acolytes Taub, Foreman, Treize, Wilson. Au départ, la série avait un schéma: un patient arrive, enquête sur ses symptômes, traitement, on lui diagnostique une malade, erreur, on s’est trompé, deuxième diagnostique, erreur…, jusqu’à la résolution (parfois même la mort du sujet)

Lors des premières saisons, House et son équipe semblaient tenir le rôle d’enquêteurs, ils allaient même chez les « victimes » et ils fouillaient dans leur vie. Les maladies étaient traquées. Grégory aurait pu faire pâlir Sherlock Holmes avec son génie de la déduction qui débusque le mal chez ses patients. Au fil du temps, la tournure « type » des saisons a changé. Les sentiments ont pris de plus en plus d’importance dans les intrigues et la résolution des mystères et des maladies. Personnellement, ce choix ne me dérange pas, j’ai pas eu le sentiment d’avoir un Grey’s Anatomy en version moins pleureuse. Le docteur revêche surprend, il se mêle de la vie de Taub, de Wilson, tout en ayant l’air de vouloir les pousser au crime. Des interrogations se posent: le droit de vie ou de mort sur un autre être humain, le fond de nos actions, l’idée d’exister à travers les réseaux sociaux qui perturbent notre vision irl… Le dernier épisode est fort en émotions. House apparaît fragile, fort et sombre à la fois. Mons seul bémol reste dans les duels, les piques et les dialogues avec les autres personnages Taub, Treize ou encore Chase, une sorte d’alchimie s’est brisée. L’évolution qui se trame pourrait enterrer House ou le lever encore plus haut dans mon coeur, à suivre dans la saison 7.

3 Moop raison de voir Docteur House saison 6:

  • Docteur House personnage asocial au grand coeur plus humain que jamais avec ses sentiments
  • Docteur House méchant et gentil à la fois
  • Docteur House le Sherlock Holmes des séries médicales

3 Moop raison de fuir Docteur House saison 6:

  • Les histoires de coeur ont de plus en plus de place, certains reprocheront son côté Grey’s Anatomy
  • Un essoufflement dans les scénarios tombant dans les sentiments et moins dans le médical
  • Moins de duel Cuddy/House, moins de présence des rôles secondaires: Chase, Treize (Olivia Wilde) , Foreman ou Taub.

Note: 8/10

A noter pour une fois, Docteur House est sorti en coffret DVD et Blu-Ray. Il est disponible depuis le 21 juin 2011.

Caractéristiques Techniques DVD :
Format image : 1.78
Format écran 16/9 compatible 4/3
Langues : Français et Anglais Dolby
Digital 5.1
Sous-titres : Français

6 DVD – 22 épisodes

Caractéristiques Techniques BR :
Format Image : 1080p
Audio : Français et Anglais dolby
Digital 5.1
Sous-titres : Anglais, Français,
Danois, Finlandais, Suèdois, Norvégien

Bonus Exclusifs :
– La genèse de la saison 6
– Un épisode de dingue : Comme un chef
– Un nouvel hôpital pour le docteur
– Un nouveau point de vue : Hugh Laurie à la réalisation
– Les nouveaux visages de House
– Commentaires audio
+Uniquement sur version DVD: Les épisodes pilotes de 2 nouvelles séries : Royal Pains et Parenthood.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *