[Avis en Série] Gotham le pilote. Début de la diffusion le 3 février sur TMC

Hier soir, ne pouvant me rendre à l’avant-première de la série Gotham, j’ai utilisé l’opportunité que la chaine TMC offrait aux internautes de découvrir le premier épisode de chez soi. Tranquillement installée dans ma canapé, j’ai pu visionner le début de la saison 1. (Je passerai sur les publicités et le chargement qui n’en finissait plus à un moment…)

Tout le monde connaît le Commissaire Gordon, valeureux adversaire des plus dangereux criminels, un homme dont la réputation rime avec « loi » et « ordre ». Mais que sait-on de son histoire ? De son ascension dans une institution corrompue, qui gangrène une ville comme Gotham, terrain fertile des méchants les plus emblématiques ? Comment sont nées ces figures du crime, ces personnages hors du commun que sont Catwoman, le Pingouin, l’Homme-mystère, Double-Face et le Joker ?

Le pilote pose les bases du récit. L’ambiance posée est dans l’esprit du premier Batman de Tim Burton (film que j’adore soit dit en passant). La nuit se pose sur la tragédie qui touche notre héros Bruce Wayne interprété par David Mazouz. Etrangement, ici, ce n’est pas directement focalisé sur le jeune garçon. La trame s’intéresse à James Gordon, à son coéquipier, aux policiers de la ville de Gotham et surtout à ses méchants. L’enfance de Batman se dessine dans le sang. Le meurtre de ses parents entraîne une enquête menée par Gordon. La rencontre entre les deux personnages dénotent les prémisses des liens qui les uniront au fil des années. Pour ceux qui ont peur de finir larguer sur le bas côté et ne connaissent pas le comics Batman, n’ayez craintes, tout se met en place pour aider la compréhension. Les amateurs trouveront plus facilement les références mais rien d’insurmontables si vous avez des trous de mémoires.

Gotham Serie TMC

La genèse du justicier de Gotham marque petit à petit dans une atmosphère de films de gangsters, de nuages assez tristes, comme si l’espoir était mort. Comme si seul le mal pouvait survivre. Et j’ai vraiment aimé cette approche qui colle presque à la perfection à mes yeux au monde de l’Homme Chauve Souris. Les futurs vilains de la vie de Bruce se posent sous les yeux du téléspectateur comme le Pingouin. Ils ne possèdent pas tous le même charme, ni le même attrait. J’ai été subjuguée, intriguée par la jeune Kyle alias Catwoman (bon en même temps c’est un de mes personnages favoris de l’univers de Batman… rien d’étonnant). Si j’ai aussi eu ma curiosité d’attiser par le personnage de Barbara Kean joué par Erin Richards.

Je suis curieuse de voir la suite. A suivre tous les mercredis dès 20H55 sur TMC la Chaine. Le ton noir me séduit assez pour le moment. A voir sur la longueur si les promesses continuent sur cette route ou si mon coeur lâche l’affaire.

Ma note:
7/10

Informations:
Casting: David Mazouz (Bruce Wayne), Ben McKenzie (James Gordon), Donal Logue (Harvey Bullock), Sean Pertwee (Alfred Pennyworth),Erin Richards (Barbara Kean), Robin Lord Taylor (Oswald Cobblepot / Le Pingouin), Morena Baccarin( Dr Leslie Thompkins),

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *