[Avis] Driven, saison 8, Down Shift par K. Bromberg

Zander avait attiré mon regard dès son apparition dans l’histoire de Driven. Il a été adopté par Rylee et Colton, sa romance me titillait le coeur. J’ai plongé tête baissée et je suis ressortie avec des étoiles et un énorme coup de foudre. K. Bromberg finit sa série sur un tome somptueux.

☙Synopsis:☙
” Trouver l’amour quand on s’y attend le moins…”

Ce roman, spin-off de la Série Driven, est centré sur un nouveau couple (Zander et Getty) et peut se lire indépendamment des autres titres.
Derrière son volant, le champion automobile Zander Donavan est au sommet de son art. Mais trop d’excès dans sa vie personnelle, le force à faire une pause. Il a besoin de sortir de l’ombre
de son célèbre père.

Getty Caster fuit les abus dont elle a été victime dans son passé, s’isole dans un cottage de bord
de mer. Seule. Jusqu’au jour où elle y découvre un étranger sexy..
Leur attirance mutuelle, prend vite le pas sur leurs querelles. Mais s’abandonner à leur désir déclenche une réaction en chaîne, leurs passés se télescopant.

Alors que cet amour inattendu est en jeu, parviendront-ils à en vaincre les répercussions pour construire leur futur ?

☙Mon avis:☙
Accrochez vos ceintures, Zander est le digne fils de Colton. Il a bien grandi depuis la première rencontre avec cet enfant blessé. Le garçon est devenu un homme. Il est brisé, cassé et un événement lui renvoie comme un boomerang son passé. La colère qui l’envahit détruit tout sur son passage. Le chemin à parcourir pour faire la paix avec lui-même et les autres ne sera pas aisé pour notre héros.

Le succès de pilote automobile en circuit indépendant, les courses, le plaisir de la chair, rien n’apaise les ténèbres qui pèsent sur les épaules de Zander. Elles l’étouffent. K. Bromberg le démontre avec brio. Je ne pensais pas succomber davantage à ses personnages. Je me suis trompée. Une vraie claque. Un vrai éclair intense et rempli d’émotions m’a traversée lors de ma lecture. L’auteure est parvenue à me rendre encore plus dingue de ses récits. Les apparences sont trompeuses.

Zander Donovan a tout pour être heureux. Sous la surface, son âme est torturé. Il se noie dans les ombres de son enfance. Il est enfermé dans un carcan de regrets, de désespoir. Colton l’oblige à faire face à son passé. Les mots sont durs, piquent et tapent en plein dans le mille. Les blessures doivent être pansées. Pour y parvenir, le jeune sportif se retrouve à la campagne dans la maison de Smitty. Loin de la célébrité, loin des conflits, il devient par un concours de circonstances le colocataire d’une femme complexe qui semble fuir quelque chose. Getty a son lot de cadavres dans le placard. Les deux âmes brisées apprendront peu à peu à se comprendre, à s’apprivoiser.

L’intensité grimpe. Elle flambe. Les étincelles crépitent et donnent des frissons. L’alchimie entre Getty et Zander se savourent avec un infini délice des sens. L’héroïne attire l’attention. Rapidement, l’envie d’en savoir davantage sur son comportement, ses secrets tenaillent le coeur. Le jeu installé par K. Bromberg pour découvrir ses mystères s’avère fascinant. L’attrait croît au fil des chapitres. J’avoue que je me doutais un peu avec les indices du ce que la jeune femme avait vécu. J’ai pourtant adoré suivre le dédale de la piste laissée par l’auteure. Le cheminement est génial. L’affection pour les personnages s’en ressent. Il vibre et emporte dans un tourbillon fantastique. Getty parvient même à éclipser Zander. Malgré les coups de griffes du destin, l’artiste qui se cache dans la jeune femme touche et n’hésite pas à montrer les crocs pour répondre au pilote. Les échanges se révèlent encore plus torrides, lumineux, étonnants.

Les ailes brisées peuvent l’être de multiples manières. Les sourires de façade cachent bien des traumatismes. Doucement, les barrières érigées par chacun des héros s’effondrent. Zander a un côté sombre, alpha, protecteur, irrésistible. Sous ses manières proches de Colton, arrogant, sûr de lui, se cache un coeur en or. Il est observateur, perspicace, habile, doué et séduisant en diable. Face à ce héros, Getty ne manque pas de charme. Voluptueuse, douce, désarçonnée, brillante, passionnée, elle est juste comme une chenille prise au piège dans sa chrysalide, elle ne demande qu’à s’envoler.

L’intrigue présente deux êtres qui tentent de se reconstruire. Chacun a un passif lourd. Chacun a ses raisons d’agir. Chacun n’attendait plus de voir débouler dans sa vie une étincelle de lumière. Tous les deux sont secoués à plusieurs degrés par leur cohabitation un peu forcée. Les souvenirs du passé, les fantômes et les routes empruntées devront être revues pour envisager un futur.

Getty et Zander entraînent dans une aventure complexe, intense, percutante, sensuelle, touchante, captivante. Une fois commencée, il est difficile de la quitter. Pour avancer parfois, il faut apprendre à céder un peu du terrain, à lâcher prise, à apprécier ce petit grain de sable sur la route et à sauter! Les sentiments des deux héros se ressentent avec mille petites variations qui montent dans la colonne. Le charme agit et demeure jusqu’à la fin.

La romance se construit progressivement. Le rapprochement se tisse pas à pas. Il en est d’autant plus beau qu’il s’adapte à deux héros blessés. Zander si prompte à démarrer sur le circuit sait se montrer patient. L’amour le prend au dépourvu. C’est irrésistible de le voir sombrer. Les changements opérés se dégustent avec un vrai plaisir. La dernière partie de l’histoire augmente le rythme. Le coeur s’accélère avec les événements. Le couple séduit, attendrit, rend addict à leur potentiel. Le style de Bromberg joue énormément sur l’accroche, sur l’intensité, sur le divertissement et sur les sensations posées. C’est un petit bonheur.

Au final, Down shift marque des points supplémentaires dans la série Driven. Après Colton, K. Bromberg réussit à offrir à ses lecteurs une version de lui plus jeune, encore plus charismatique, plus brûlante, plus douce, plus surprenante tout en restant dans son sillage. Getty ne se laisse pas démarquer. Le duo est époustouflant. Sombre et magnifique, la romance se pare de nuances sublimes. Laissez-vous tenter. Le voyage vaut le détour.

☙ Merci aux éditions Hugo Roman pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
🌟10/10🌟
Coup de foudre

☙Informations:☙
Série: Driven (8 tomes)
Auteure: K. Bromberg
440 pages
Editeur : Hugo Roman
Date de parution: 6 juillet 2017
Langue : Français
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *