[Avis] Dream House

Quand on est invité à une projection presse c’est toujours intéressant, découvrir un film en avant-première et pouvoir s’en faire une idée. Oui parce que bon les trailers sont souvent trompeurs, prendre exemple sur le dernier trailer de Drive (qui est super mauvais) et vend le film comme un, basique, actionner movie ce qu’il n’est pas du tout. Bah pour les synopsis c’est pareil. Ne jamais faire confiance à un synopsis, surtout quand ce n’est pas le réal qui l’écrit mais un stagiaire de boite de distribution  (qui n’a pas souvent vu le film) qui l’écrit, ça devrait être une règle d’ailleurs.

Donc voici ce fameux synopsis :

Editeur à succès, Will Atenton quitte son emploi à New York pour déménager avec sa femme et ses enfants dans une ville pittoresque de Nouvelle Angleterre. En s’installant, ils découvrent que leur maison de rêve a été le théâtre du meurtre d’une mère et ses deux enfants. Toute la ville pense que l’auteur n’est autre que le père qui a survécu aux siens.

Je devrais rajouter qu’il ne faut faire confiance au casting d’un film, même si vous avez beaucoup de sympathie pour les acteurs. Oui parce que (j’aime bien me justifier t’as vu) Rachel Weisz et Noémie Watts j’aime bien, alors je suis un peu naïf et je me dis qu’un énième film de fantôme à l’occidentale c’est peut être pas si nul (regarde The Others c’était bien et Kidman savait encore jouer) mais ici …

Pas du tout (oui j’ai déjà dit ça) !

Donc Daniel Craig c’était un bon acteur, il me semble… mais il ne sourit pas souvent et puis j’ai toujours du mal avec les « James Bond » quand ils jouent d’autres rôles. Je sais pas pourquoi mais j’y crois pas et c’est important dans un film de croire à l’acteur principal. Bon ça veut rien dire, ok mais le film non plus alors je veux bien digresser sur d’autres sujets pour donner un peu de consistance à cette critique quoi, mais faut pas trop m’en demander ! Donc je continue, le casting c’est important dans un film, mais lire le scénario c’est important aussi et là on ne va pas me faire croire que quelqu’un a lu autre chose que le synopsis pour ce truc parce que  c’est juste le scénario le plus idiot que j’ai vu depuis des lustres  et tu peux même rajouter plein d’ampoules, ils restent désespérément éteint.

C’est quoi déjà l’histoire ?

Ah oui, Will décide d’arrêter de travailler (déjà en période de crise je trouve ça limite) pour écrire un livre et passer plus de temps avec sa famille, alors il rentre chez lui, prend le train et va s’installer dans sa nouvelle maison (hantée mais chuuut) et … bah en fait à partir de là j’ai plus trop suivi parce c’était ennuyant comme intro mais ce que je peux vous dire, c’est qu’au milieu  du truc il y a un twist (non c’est pas une danse, enfin si mais pas là) et que ça nous fait voir le film d’une tout autre manière…  et c’est encore plus chiant ! Parce que d’un il ne se passe rien, si a un moment y a de la tension parce qu’ils ont perdu leurs deux filles mais malheureusement elles étaient juste cachées dans le placard et jouaient aux poupées, grande frayeur. Non mais il y a d’autres trucs quand même,  du genre le mari de la voisine (Noémie Watts) qui fait les gros yeux quand il passe en voiture.

J’avais pourtant un peu confiance en le réalisateur mais j’aurais dû me souvenir qu’il avait tourné un film avec 50 cent et qu’il est faillible mais en même temps son dernier film, Brothers était plutôt réussi, très bon casting là aussi, une histoire simple mais traité avec beaucoup de pudeur.

Jim Sheridan tu vas pas me faire croire que t’as lu le scénar hein ?! On t’a raconté un résumé  dans un sombre bureau puis…

Bureau de producteur Studio (et associés)

  • Scénariste (à la mode wesh wesh) : Alors tu vois, à un moment Will, le héros découvre un (spoiler) ce qui amène le spectateur a complètement  reconsidérer la situation initiale de la situation t’as vu du génie j’te dis et inédit en plus !

  • Jim, un peu  réservé : Mais il va pas trouver ça (spoiler) con comme twist ? Genre tu sais le spectateur sera peut être perdu après, pi il est vraiment obligé de ronger son bracelet d’hosto pour trouver son nouveau nom ? »  (un des moments involontairement  très drôle)

  • Scénariste : Noooonn et au pire on écrira des indices gros comme des camions sur les affiches pour ne pas perdre le spectateur.

  • Producteur : Ah oui pas con ça… heu,  Roger (stagiaire) écrit un truc du genre : « Et si c’était sur son propre meurtre qu’il enquêtait ? »

  • Jim, circonspect : Non mais.. vous êtes sur que je devrais pas lire un peu plus le scénario parce que là, j’ai pas l’impression que la fin…

  • Producteur : T’inquiète Jimmy, je te fais confiance, tu connais Daniel ?

  • Daniel, silencieux jusque là : Salut, mon nom est Craig, Daniel Craig !

… tu t’es dit  que tu pouvais probablement en tirer quelque chose de potable une fois que tu aurais reçu ton chèque.

Résumons, Dream House c’est un film sans saveur autre qu’un casting alléchant gâché et s’emmerdant dans une intrigue idiote au possible doublée d’un twist vu 15 fois (en mieux) à l’écran,   tout en réussissant une conclusion des plus débiles jamais vu au cinéma qui a elle seule mérite un oscar.

Aterraki

1 commentaire sur “[Avis] Dream House

  1. I liked as much as you will receive performed right here. The caricature is tasteful, your authored subject matter stylish. nonetheless, you command get got an nervousness over that you wish be handing over the following. ill undoubtedly come further in the past again since precisely the similar nearly a lot continuously inside case you protect this increase.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *