[Avis] Crazy Night (Date Night)

Dès les premières images, j’ai souri. Au départ, l’idée me plaisait. Ayant moi même des enfants, je sais que la vie de couple se modifie avec l’arrivée de grumeaux. Surtout si comme les héros du film vos marmots ont la légère tendance à avoir des horaires de dingues (ah les lever à 5heures du matin) sans parler de vos emplois du temps respectifs. Pas facile de mener de front vie de famille et vie amoureuse, entretenir la flamme ressemble parfois à un parcours du combattant.

Crazy Night est un film de Shawn Levy à qui l’ont doit entre autres les 2 volets Nuits au Musée, Treize à la Douzaine ou encore le remake de la Panthère Rose. Je n’ai pas aimé ce dernier, les autres ont été amusants à mes yeux chut!  Steve Carell (et Tina Fey sont réputés pour être des comiques reconnus aux Etats-Unis, un signe de garantie pour le public. Enfin sur le papier, sur l’écran ça dépend de vos goûts. Les deux époux se réservent une fois par semaine une soirée en amoureux loin de leur deux progénitures. Suite à un vol de réservation, ils se retrouvent imbriqué dans un méli mélo de mésaventures liés les mettant face à deux flics ripoux, un mafieux, un espion…

Quels parents n’a jamais rêvé d’échapper à la routine du quotidien? de partir loin en tête à tête et de se redécouvrir le temps d’une soirée? Phil et Claire Foster (Steve Carell et Tina Fey) réalisent ce souhait pour un dîner. La nuit la plus atroce de leur existence va naître. Le couple va rechercher un moyen de se sortir de leur malheur. A coup de poursuite, je crois que tous les moyens de fuire y passent: la marche, la course, le bus, le taxi, la voiture ou le bateau. Ah non, le réalisateur a oublié l’avion et le vélo, c’est peut-être pas plus mal remarqué. Des passages s’avèrent drôles, malheureusement pas suffisamment pour relever la totalité des 1H30. La scène du Taxi est ma préférée.

Les rencontres engendrées par les événements, sont malgré les acteurs stars un peu décevantes. Nous pouvons voir Mark Wahlberg torse nu, un espion aux tablettes de chocolat, avec des fesses pardon des yeux à tomber, un Ray Liotta à pleurer dans son rôle de mafiosi. Sans compter la détective décalée Taraji P. Henson, les apparitions de Mark Ruffalo, Mila Kunis ou James Franco (méconnaissable). La scène où Phil et Claire rencontrent le grand méchant William Fichtner dans un salon de strip tease, m’a laissé songeuse, tellement cheap. J’ai cru revoir une partie de vieilles séries comme Starky et Hutch ou Chips. J’en ai rigolé. Par contre, Jimmi Simpson a un je ne sais quoi qui m’effraie, pas vous? Le rôle du méchant flic, lui va comme un gant. Et le duo de comiques fonctionnent assez bien, ils ont l’air complices.


Il y avait de l’idée, des personnages sympathiques seulement le tout n’arrive pas à rendre totalement attachant l’ensemble. Mes sourires du début se sont modifiés au fil de l’histoire. Les têtes d’affiche n’apportent pas obligatoirement le succès, la preuve en est cet oeuvre cinématographique. Prometteur sur le papier, les images et les échanges rendent mal le tout. Certes les éléments des comédies classiques sont présents: gags, quipropos, poursuites… Seulement, ils ont tendance à ennuyer et perdre le public. Du moins, je suis ressortie un peu sur ma faim face à Crazy Night. J’aurai voulu voir une aventure plus délurée, plus pétillante et plus rigolote. Une comédie regardable sans avoir une once de peps inoubliable, dommage.

Sortie le 12 mai 2010

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *