[Avis] Contrebande (Contraband) : Mark Wahlberg trafique d’influence

Contrebande un thriller avec Mark Whalberg. Oui, j’ai mes faiblesses, pas vous? Mark en est une. Le combo gagnant avec Kate Beckinsale, j’avoue. J’étais curieuse depuis la bande annonce vu lors d’un événement. (le showeb? ) Le remake du polar islandais Illegal Traffic (Reykjavik-Rotterdam) réalisé par le héros principal de l’original Baltasar Kormakur me séduisait. Je me souviens pas si j’ai vu le premier du nom, alors je comparerais pas, j’opte pour les yeux tous neufs.

Appelle les copains, on reprend du service!


Chris Farraday a tiré un trait sur son passé criminel et s’est construit une vie paisible avec sa femme Kate et leurs deux fils, jusqu’au jour où son jeune et naïf beau-frère Andy manque à ses engagements dans une opération de trafic de drogues montée par l’inquiétant petit caïd local Tim Briggs. Pour aider Andy à s’acquitter de sa dette, Chris est forcé de reprendre du service et se tourne vers ce qu’il connaît le mieux : la contrebande.
Avec l’aide de son meilleur ami Sebastian, Chris s’assure la coopération de quelques relations éprouvées, dont son ami d’enfance Danny Rayner, et élabore un coup qui devra lui assurer des millions en faux billets, contre un simple aller-retour au Panama, ce sous l’oeil suspicieux du Capitaine Camp que des antécédents houleux avec le père de Chris rendent d’autant plus méfiant.
L’opération s’avère vite être une impasse. Chris n’a plus que quelques heures pour mettre la main sur le butin. Il va devoir faire appel à des talents auxquels il avait renoncé depuis longtemps et naviguer entre la pègre locale, la police et les douanes, avant que sa femme et leurs fils ne servent de dédommagement à Briggs.

J’aime les films qui bougent comme Fast and Furious, 60 secondes chrono, Braquage à l’italienne et j’en passe. Le début de Contrebande m’a ravie. Le scénario s’avère intéressant, le casting hum, je dois vraiment préciser? Il est tentateur pas seulement pour le couple principal. Une occasion de revoir Giovanni Ribisi (vous vous souvenez du frère de Phoebe dans Friends?), Ben Foster (Le Flingueur) ou encore Caleb Landry Jones (X-Men: Le commencement). La tension décolle crescendo. Au fur et à mesure de l’action, j’ai eu envie de coller le nez dans le caca du jeune gamin. Tout en sachant pertinemment, que je serai du style de Chris à lui sauver les miches. Je suis restée scotchée sur les idées de génies des contrebandiers. Plusieurs points sont brillants, sincèrement. Des petits cerveaux sur pattes brillants à un point. L’aventure à Panama augmente le ton. Quand soudain, virage…

Pour sauver sa famille, Chris repart dans la contrebande

Pourquoi mais pourquoi ce tournant? Une bonne équipe, une affaire originale… puis ça…  Sans dévoiler, dans les mêmes conditions, y en a qui finissent nettement plus dans une phase glauque. L’hémoglobine aurait pu être au rendez-vous. Chance de cul bordé de nouille, le héros, si si… La vengeance incontrôlable d’un homme blessé par… ah non, vous croyez pas que je vais balancer les indices. Sérieux, entre le côté sombre prévisible, le revirement et les événements, j’ai eu une retombée de plaisir. L’adrénaline est présente. Le hic, le final magistral est malmené. Non, sans rire, un merveilleux duel aurait été d’enfer. Vous avez des têtes comme Mark Whalberg, Caleb Landry Jones, Ben Foster et Giovanni Ribisi et le réalisateur vous pond un truc pareil??? Ah non, j’aurai vu un point plus radical. Néanmoins, j’ai eu un bon divertissement, plaisant, agréable. Pourquoi rentré dans le moule pour le dernier acte???? Pourquoiiiiii????

Je vous laisse regarder le film si le coeur vous en dit. C’est un bon mélange d’action et de drame. Pas le meilleur, il détend. Un thriller avec du plus et du moins. Un casting incroyable qui pêche sur la fin trop conventionnellement gentillette.

Note: 7/10

3 Moop raisons de voir Contrebande:

  • La contrebande originale (moi je veux une Choupette en kit)
  • Mark Wahlberg
  • Images et plans superbes dans l’action

 

Sortie le 16 mai 2012

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *