[Avis] Coeurs Captifs – Tome 3 : Le chef du clan de Grace Burrowes

★Synopsis:★
La rumeur le disait mort à la guerre. Pourtant, Michael Brodie revient dans son fief des Highlands, attendu de pied ferme par son épouse qui s’est morfondue pendant neuf longues années. Il avait laissé une gamine potelée, encore innocente, il retrouve une beauté à la chevelure flamboyante, mais aussi une femme qui a dû se débrouiller seule et n’a plus vraiment besoin de lui. Séduit, Michael entend bien la conquérir, et très vite il s’aperçoit que la partie n’est pas gagnée d’avance. Brenna refuse farouchement ses baisers. Peut-être ignore-t-il les batailles qu’elle a dû livrer en son absence et les secrets qu’elle dissimule ?

Coeurs Captifs - Tome 3 - Le chef du clan de Grace Burrowes
★Mon avis:★

Grace Burrowes avait su conquérir mon coeur avec le Traître. Je n’avais pas regardé que son roman était en fait un tome de saga. La série a éveillé mon attention. Je me suis penchée davantage sur les coeurs captifs et je ne le regrette pas un seul instant. L’auteure parvient à dérouter, à emporter vers des routes imprévues. Elle se démarque par son originalité dans le fond de sa trame. Je ne pensais pas voir aborder les sujets posés au détour de la romance historique. Sous l’éveil de la passion, les tourments de la passion, l’écrivain se permet d’aborder des thèmes plus violents, sous toutes leurs facettes, loin d’être tendre, le lecteur en prend plein les yeux.

Les mots se parent d’une certaine pudeur qui marque encore plus je trouve et accentue les horreurs posées sur les pages. Les tortures physiques et psychologiques subies par les protagonistes du Chef de Clan appuient sur les sentiments, les colères. Les incompréhensions se lèvent, les coeurs se serrent. Le secret de Brenna est délicatement présenté. Tout cela dans un respect de ses personnages qui augmente les réactions, les attachements ou le mépris selon les partis. Les faits apportent un nouveau visage aux choix des héros.

Par des petits indices semés tout le long des chapitre, la réticence du l’héroïne Brenna de voir son mari le Laird Michael Brodie, après dix d’absence se touche du doigt. Le pourquoi du comment de son recul, de ses peurs, de ses frustrations, de ses émotions se comprennent. Pour l’époque, les événements sont dépeints avec justesse, et des ramifications étonnantes. Le ton et la manière de les coucher sur le papier m’a subjuguée. Grace Burrowes parvient à saisir tous les liens, les aboutissants et les blessures causées par de tels actes. Mon coeur s’est serré à de nombreuses reprises. L’horreur a un visage qui lève un voile abjecte, lourd, surprenant, tordant les âmes.

Michael découvre les faits en même temps que le lecteur. Son bouleversement s’en ressent encore plus fort. Il regrette son départ, les circonstances qui l’ont poussé à quitter son épouse le lendemain de son mariage. Tout apparaît sous un jour nouveau. Les fêlures marquent. Les remords et les regrets s’installent, remuant encore plus le héros. Chaque nouvel indice le rend vulnérable, lui offre une vision insoutenable de ce que son abandon conjugal à créer. Les sentiments de Brenna et Michael sont magnifiquement mis en mot, si vous voulez en avoir plein les tripes, foncez. L’un comme l’autre, les deux amoureux ont réussi à me séduire, à laisser un porte vers leur passé, leur présent et leur avenir.

Le chef de Clan se pose comme un roman qui se concentre sur les émotions de ses deux héros. Il les met en avant. Les focalise dans une trame émouvante, étonnante, parfois brute et noire, parfois plus lumineuse. Le récit entraîne dans un récit forts en sentiments, un vrai tourbillon. Dégoût, mépris, colère seront au rendez-vous. Les personnages ne sont pas épargnés par la vie. Loin de là. Les événements traumatiques laissent des traces, chacun doit apprendre à survivre, à se relever, à exister en connaissance de cause. Brenna et Michael doivent se séduire, réapprendre à s’aimer malgré leur passé, malgré les non-dits, les regrets, les blessures. La route est complexe, intense, remarquable. Brenna vit difficilement avec la honte, le coeur meurtri, elle n’arrive pas à être sereine, anxieuse et forte à la fois, l’héroïne est fascinante. Son parcours est loin d’être une sinécure. Face à celui qui lui a fait battre le coeur, Michael, elle tente de se laisser aller, de redevenir lumineuse. La confiance se gagne petit à petit.

Sebastian St Clair chéri et sa femme font une apparition, ils chamboulent tout. L’humour apporté par la présence de Sebastian désamorce la charge de l’atmosphère. Ses répliques allègent l’air. son amitié indéniable, sans faille, son côté protecteur sont juste à tomber. L’auteure a su poser une galerie de personnages intéressants de bout en bout.

Grace Burrowes signe un romance historique forte, intense, perturbante par moments. Brenna et Michael ne laissent pas indemnes.

★ Merci aux éditions J’ai lu pour Elle pour ce SP ★

★Ma note:★
★ 8+/10 ★

★Informations:★

Auteure: Grace Burrowes
Editions J’ai lu pour elle
Collection : Aventures et Passions
Genre : Historique
Thématiques : Highlands, Régence, Romance historique
Date de parution : 29 juin 2016
Nombre de pages : 384
Prix: 7,40 euros
Disponible en numérique: Oui

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *