[Avis] Ces liens qui nous séparent par Ann Brashares

☙Synopsis:☙
Sasha et Ray passent tous leurs étés dans la vieille maison de famille de Long Island. Depuis l’enfance, ils partagent tout, lisent les mêmes livres, courent les mêmes sentiers sablonneux vers la plage, dorment dans le même lit. Mais ils ne se sont jamais rencontrés !Car le père de la jeune fille a été marié avec Lila, la mère de Ray. Et depuis leur séparation houleuse, chacun a refait sa vie et veille à ce que leurs nouvelles familles ne se voient jamais en même temps dans la maison des vacances. Mais cet été, le destin s’en mêle, aidé d’Emma, Quinn et Mattie, leurs trois sœurs irrésitibles. Les chemins de Ray et Sasha vont enfin se croiser. Et bien des certitudes vont voler en éclats.

☙Mon avis:☙

Sasha et Ray suivent les mêmes routes, les mêmes pas. Chaque année, l’un et l’autre suivent les traces de son comparse, sans jamais s’être croisés, jusqu’à ce que tout change. Ils ne se sont jamais vus. Leur destin est lié sans avoir une seule fois mis les deux protagonistes ensemble. L’amitié se tisse petit à petit. Elle captive le coeur et entraîne dans une relation captivante par cette situation particulière posée dès le début.

Loin d’être une romance pour adolescence, ces liens qui nous séparent pose le regard sur une histoire de famille, sur les secrets et ces petits ou grands riens qui lient ou délient les ficelles de l’existence. A travers Sasha et Ray, l’auteure Ann Brashares laisse entrevoir le destin de deux familles. Les émotions sont là, elles se touchent du doigt, emportent et émerveillent.

Les chemins s’entrecroisent, se mêlent dans un ballet paré de drame, d’amitiés, d’amour. Les membres de la famille de Ray et Sasha sont liés, la mère du premier a épousé le père du second personnage. De leur union trois filles sont venues: Emma, Quinn, Mattie. Puis arrivés à des croisements, chacun a refait sa vie. Et les deux héros sont nés. Sans lien de parentés, ils possèdent toutefois des ramifications étranges. Ils doivent vivre avec la mésentente et les émotions négatives de leur parent respectif.

Leur rencontre bouleverse tout sur son passage. Les langues retrouvent la parole. Tout s’installe pour donner vie à un récit particulier, peu banal, mystérieux. Le lecture se ressent de l’atmosphère dégagée par les pointes étranges, envoûtantes, déroutantes parfois. Les mots s’entremêlent pour poser le contexte partagé entre une amour adolescent et les secrets de famille. Les souvenirs, les histoires du passé et les émotions donnent un ressenti de mélancolie et de nostalgie. L’attention est tenaillée par le fond. Elle cherche à savoir pourquoi les deux parents de Ray et Sasha se détestent. Pourquoi les liens se sont à ce point détruit.

Au final, ces liens qui nous séparent s’avèrent une histoire qui sort de l’ordinaire. Ann Brashares conte un récit avec des héros attachants, touchés par les rancoeurs et les pas à suivre. Les mots se parents de nostalgie, d’émotions et d’étincelles. Toutes les questions ne trouvent pas de solutions, certaines restent en suspend et continuent d’intriguer une fois la dernière page tournée.

☙ Merci aux éditions Gallimard Jeunesse pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
🌟7+/10🌟

☙Informations:☙
C’est liens qui nous séparent
Auteure: Ann Brashares
336 pages
Editions Gallimard Jeunesse
Date de parution : 11 mai 2017
ISBN : 9782075081542
Prix: 16,50 euros
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *