[Avis] Black Window: Forever Red de Margaret Stohl

★Synopsis:★
Entrez dans le monde du maître espion emblématique des Avengers…

Natasha Romanoff est l’un des assassins les plus dangereux du monde. Rompue aux arts de la mort et de la mystification, Natasha a reçu son surnom de « Black Widow » par Ivan Somodorov, son cruel mentor de la chambre rouge, l’académie qui forme les agents secrets de Moscou.

A Brooklyn, Ava Orlova tente de se faire passer pour une ado ordinaire , même si sa vie n’a rien d’ordinaire. Fille d’une physicienne quantique portée disparue, Ava a été soumise à toute une série d’expériences militaires impitoyables avant d’être secourue par Black Widow et placé sous la protection de S.H.I.E.L.D. Ava a toujours voulu reprendre contact avec son insaisissable libératrice, mais Black Widow n’a jamais vraiment été du genre à vouloir jouer les grandes soeurs.

Jusqu’à maintenant.

Lorsque des enfants d’Europe de l’Est commencent à disparaître, et que du matériel issu de la chambre rouge refait surface, Natasha soupçonne que son ancien mentor est de retour. Et qu’Ava Orlova est la seule à pouvoir l’arrêter. Afin de vaincre le dément qui menace leur futur, Natasha et Ava doivent résoudre les énigmes de leurs passés. Alors seulement elles comprendront la vérité sur ce garçon aux yeux sombres et au tatouage en forme de sablier qui hante les rêves de Ava…

★Mon avis:★
Marvel a une place particulière dans mon coeur. Les Super héros Captain América, Iron Man, Hawkeye, Black Widow, Spiderman… ont toujours su faire mouche. Alors Margaret Stohl qui se penche plus particulièrement sur Natasha, alias Black Widow, je ne pouvais pas passer à côté de cette lecture.

Notre héroïne forme un duo dynamique, prenant avec Ava. Elles ont toutes les deux des capacités en commun. Leurs forces alliées, elles devront Ivan Somodorow et tenter de déjouer ses plans. Le style installe une ambiance qui marque. Le rythme est haletant, captivant. Les pages s’enchaînent s’en que l’attention subisse des freinages. L’univers Marvel très graphique s’offre une autre vision, tout aussi fascinante. Elle permet de toucher du doigt suspense, angoisse, action, et super pouvoirs. Le tout habillement bien mené, avec une pincée de relations entre les protagonistes, et les liens qui se dévoilent. Les rebondissements surprennent. Black Widow est juste magnifique, encore plus mystèrieuse que les comics le démontrent. Elle est incroyable, complexe, brillante. Et que dire d’Ava? Les résolutions réussissent à emmener dans des dédales excellents.

Ava m’a donné l’impression de voir une miniature de Black Widow. En plus expressive, en plus expansive, moins dans la retenue que son ainé. Les deux héroïnes forment un duo vraiment sensationnel. Alex pousse davantage à s’interroger. Il a une facette colérique qui fait demeurer sur ses gardes. Tony Stark fait son apparition pour séduire les foules.  La trame se pose à travers un style fluide, additif, brillant.

En bref, Black Widow: Forever Red s’avère être une des plus belles découvertes de mon été. Si vous apprécier Natasha, la dacette dévoilée, et l’équipe réalisée avec Ava devrait vous séduire. A glisser dans son sac pour emporter des super-héros très bien écrit pour se détendre.

★ Merci aux éditions Hachette pour ce SP ★

Black Widow Forver Red

★Ma note:★
★ 9/10 ★

★Informations:★
Edition: Hachette
collection Heroes
Genres: Jeunesse, Super-héros
Pages: 438
Sortie: 8 juin 2016
Prix: 16 euros

★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★ ★

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *