[Avis] Bird People de Pascale Ferran

Synopsis:

En transit dans un hôtel international près de Roissy, un ingénieur en informatique américain, soumis à de très lourdes pressions professionnelles et affectives, décide de changer radicalement le cours de sa vie. Quelques heures plus tard, une jeune femme de chambre de l’hôtel, qui vit dans un entre-deux provisoire, voit son existence basculer à la suite d’un événement surnaturel.

Bird People - Affiche

Avis:

Pascale Ferran signe avec Bird People un film étrangement envoutant. Deux êtres, deux destinées. Audrey ( époustouflante Anaïs Demoustier), jeune femme de chambre dans un grand hôtel de l’aéroport de Roissy Charles De Gaulle travaille pour payer des études abandonnées en cours de route. Elle semble en transit, entre deux routes comme les passagers qui voyagent. Gary (Josh Charles) partage une étrange connectique avec l’héroïne. Leur rencontre offre une romance au récit. L’interprétation du comédien est tout en nuance, subtile, sans forcer. Le jeu semble simple, sobre, les apparences sont trompeuses.

Des notes fantastiques avec un twist surprenant s’installent par ci par là. L’ambiance des scènes, la photographie, s’en ressentent. Un sentiment bizarre prend aux tripes, comme une découverte expérimentale, ni atroce ni extra ordinaire, intrigante, inattendue, donnant naissance à des images un tantinet irréelles. L’occasion d’avoir Mathieu Amalric en narrateur, sa voix apporte une note chaude, douce et superbe à l’aventure, ou Roshdy Zem portier de nuit. Les yeux profitent d’un spectacle percutant la rétine comme un petit saut dans le coton nuageux des lendemains de fête trop arrosés ou fiévreux.

En résumé: Bird People renferme un charme décalé, étonnant, deux acteurs qui sortent du lot: Anaïs Demoustier et Josh Charles. A voir, pour l’étrangeté de la simplicité qui cache des sentiments plus complexe qu’il n’y parait. 

Note:

7/10

Informations:

Sortie: 4 juin 2014 / Distributeur: Diaphana Distribution/ Genre: Drame , Fantastique , Romance

Casting: Josh Charles, Radha Mitchell, Mathieu Amalric, Anaïs Demoustier, Clark Johnson, Genevieve Adams, Geoffrey Cantor, Hippolyte Girardot, Roschdy Zem

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *