[Avis] Big Boss par Léna Storme

☙Synopsis:☙

Quand Jenny débarque à New York, elle a tiré un trait sur son passé… et sur les hommes. Après les infidélités de son petit ami, il n’est plus question pour la jeune Parisienne de retomber amoureuse… Jusqu’à ce que Chris débarque dans sa vie ! Propriétaire d’une boîte de nuit, le jeune homme collectionne les aventures. Et cette fois, c’est sur la petite Française aux yeux verts qu’il a craqué. Un soir, elle succombe.

Mais au matin, Chris l’a abandonnée, la laissant seule dans son lit. Pourtant, elle a vu dans ses yeux plus qu’une simple aventure d’un soir. Le jeune homme a-t-il eu peur de ses sentiments et de son violent désir ? Jenny ne va pas tarder à découvrir les aspects les plus secrets et sombres de cet homme fascinant…

☙Mon avis:☙
Big Boss est loin d’être une lecture que je garderai dans mon coeur. Elle m’a laissé un sentiment perplexe, j’ai à la fois aimé et détesté (enfin pas au point de vouloir balancer le roman dans un coin de ma bibliothèque, juste que je n’ai pas eu d’étincelles… j’ai été piquée par une curiosité, mais je ne sais pas, j’étais mal à l’aise). Et ce sentiment me dérange. Je n’arrive pas à poser le pourquoi du comment je n’ai pas adhéré tout en continuant ma lecture.

Juste que je n’arrive pas à saisir totalement ce qui m’a chiffonné dans la trame. Et j’ai horreur de ne pas parvenir à pointer ce qui m’a titillé au point de rester jusqu’au bout malgré les bémols. Peut-être Jenny énervante par moment? Chris m’a intriguée comme l’aura de mystère autour de lui. Et je suis quasiment sûre que la Tanya cache un truc. Le tout a suffisamment piquer mon esprit pour me donner envie de savoir la suite. C’est perturbant.

L’écriture de Léna Storme s’avère fluide, addictive. Le style fait presque oublier les redondances. Sans être original, ni sortir des sentiers battus dans sa base, le récit emporte dans un dédale qui pourra combler davantage certains lecteurs. Le récit pique la curiosité. L’auteure semble s’amuser à distiller des indices, des bases, des chemins pour souffler des idées et tendre des filets pour capturer le coeur. Le mien est resté sur le bas côté. Il n’a jamais frétillé. Il n’a jamais vibré. Il a été intrigué mais pas de flamme. Les marques sont prometteuses. Les petits pas hasardeux méritent de s’attarder. Le côté sulfureux, sensuel, torride plaira. Il donnera même chaud à plusieurs personnes.

Au niveau des héros, vous avez un homme sexy, autoritaire, torturé, avec ses goûts sexuels pour certains jeux… prénommé Chris, le tableau est du déjà-vu. Je guettais les différences avec les autres romances. Je n’ai pas réussi à m’y attacher. Une fois le livre refermé, je n’ai toujours pas réussi à poser mes sentiments sur lui. C’est frustrant. Pour Jenny, seul sa façon de se relever m’a séduite. Je crois que si j’accroche pas aux personnages, j’ai du mal à rentrer totalement dans le récit ou à les aimer… Là, c’était un peu le combo des deux. Tanya m’a presque davantage convaincue. Rhaaa, j’ai pris plaisir à la détester. Je veux savoir son rôle dans le drame de Chris. Rhaaaaa. Le schéma du couple est déjà croisé. Et les soucis de Chris, son passé, ses blessures sont longues à se dévoiler. Peut-être trop…

Au final, Big Boss est une romance qui me laisse perplexe. Les ingrédients se posent pour former un récit captivant, mais la sauce n’a pas pris. Pourtant, les promesses, les intrigues piquent à vif et emportent dans un tourbillon sympathique. Dommage que la damnation ne soit pas totalement au rendez-vous. A voir si la suite répond aux questions et aux pointes curieuses pour calmer l’esprit qui s’échauffe au fil des pages.

Attention, c’est un premier tome… la fin risque de vous frustrer.

☙ Merci à City Editions pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
🌟6/10🌟

☙Informations:☙
Auteure: Léna Storme
400 pages
Editeur : City Edition
Date de parution: 17 mai 2017
Collection : Eden
Prix: 17,50 euros
Disponible en numérique: Oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *