[Avis] Astérix Le domaine des Dieux de Louis Clichy

Astérix le héros de mon enfance. Je me souviens encore des moments de lecture avec toutes les bandes dessinées de René Goscinny et Albert Uderzo que j’ai pu dévorer et le village d’irréductibles irrésistibles. Le nouveau film d’animation a ravi mon coeur. Mon âme d’enfant a été aux anges.

Synopsis:
Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Car un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur. Exaspéré par la situation, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s’imposer par la force, c’est la civilisation romaine elle-même qui saura séduire ces barbares Gaulois. Il fait donc construire à côté du village un domaine résidentiel luxueux destiné à des propriétaires romains. : « Le Domaine des Dieux ». Nos amis gaulois résisteront ils à l’appât du gain et au confort romain ? Leur village deviendra-t-il une simple attraction touristique ? Astérix et Obélix vont tout faire pour contrecarrer les plans de César.

Astérix - Le Domaine des Dieux - Affiche

Mon avis:

Louis Clichy et Alexandre Astier ramènent aux goûts du jour Astérix, Obélix, Idéfix et tous leurs amis. Le plaisir de retrouver sur grand écran des personnages qui ont su garder leur charme malgré les années est un délice. Un peu comme un chamallow réconfortant après une journée. Doux, tendre et fondant à l’intérieur. Imparfait, je ne suis pas aveugle au point de ne pas me rendre compte que certains poins m’ont manqué comme la présence des femmes gauloises hormis Bonnemine la seule figure proposée est la mère romaine. Une petite fêlure à mon sens, car le village entier possède son atout séduction guerriers et compagnes incluses. César bouscule le quotidiens des héros en ordonnant de construire un Domaine immobilier. S’ensuit, une aventure ave des esclaves qui ont un regard réaliste sur leur condition, sur les Romains, sur les changements…

J’ai souri à de nombreuses reprises. L’humour tend un tantinet parfois beaucoup dans le clin d’oeil à Kaamelott. Trop peut-être. Du coup, les réfractaires à cette série, vous risquez de passer un moment assez épique niveau émotion. Pour ma part, la machine a fonctionné. Agrémenté de plusieurs références cinématographiques, le récit emporte dans un tourbillon nostalgiques, un poil moderne, drôle, tendre et magnifique visuellement. A plusieurs reprises, j’ai pensé à mes enfants, ils adoreront. Astérix et le domaine des dieux souffle une nouvelle ère pour les irréductibles gaulois. Nul potion magique pour tomber dans les bras d’Astérix, d’Obélix et ne parlons pas d’Idéfix (je pose une option pour l’adopter de suite). L’animation possède un étincelle qui attire entre les graphismes, les couleurs, les formes, les personnages semblent prendre vie avec un respect de la BD. Les fans de la BD retrouveront Abracourcix le chef, Panoramix le druide, Agecanonix le doyen…

Asterix Le domaine des Dieux est un divertissement plaisant qui ravivera petits et grands. Je suis sortie de la salle avec des étoiles dans les yeux, quelques petits regrets et une grosse envie d’y retourner avec mes miniatures pour partager une part de mon enfance remis à la sauce nouvelle génération. Une petite madeleine à savourer pour souffler un air frais, loufoque, sur une péripétie graphiquement craquante d’Astérix et Obélix en solo, en duo ou en famille.

Ma note:
7,5/10

Informations:

  • Date de sortie: 26 novembre 2014
  • Durée: 1h22min
  • Distributeur: SND
  • Réalisateur: Louis Clichy
  • Casting voix : Roger Carel, Guillaume Briat, Lorànt Deutsch, Alexandre Astier
  • Genre: Animation , Aventure , Comédie
  • Nationalité: Français , belge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *