[Avis] Arrête de pleurer Pénélope du théâtre au cinéma

Attention, si vous vous attendez à voir l’adaptation des deux pièces de théâtre sur grand écran, vous allez vite découvrir que c’est plus une suite, un troisième volet qu’un amalgame du spectacle. Arrête de pleurer Pénélope propose aux fans de continuer l’aventure plus de 4 ans après. Les retrouvailles de Chloé, Léonie et Pénélope suite à une malheureux événement. Chacune a suivi son chemin. Une bande de potes versions filles, qui n’a pas sa langue dans sa poche, un franc-parler à faire pâlir des jeunes oreilles.

Synopsis:

Chloé, Léonie et Pénélope, trois amies d’enfance qui se sont perdues de vue depuis de nombreuses années, sont convoquées chez le notaire.
La tante de Chloé, chez qui elles avaient l’habitude de passer leurs vacances d’été, leur a légué à toutes les trois sa maison à la campagne. Encouragées par Chloé, elles décident de partir un week-end pour vider la maison afin de la vendre.
Une fois sur place, les souvenirs refont surface. Entre règlements de comptes, vieux secrets à moitié oubliés et fous rires, les filles s’apprêtent à passer un très très long weekend…

Le passage des planches au grand écran est un art difficile. Comme un livre passant du papier à l’image. Lors d’une soirée 100% filles au Gaumont Marignan, j’ai eu l’occasion de tenter de me détendre devant Arrête de pleurer Pénélope. Pourquoi filles riment avec maquillage? coiffure??? Nous sommes pas capables d’autres choses? Je demande comme ça.

C’est malheureux mais j’ai trouvé le speech des 3 actrices Corinne Puget, Juliette Arnaud, Christine Anglio plus agréable que leur prestation sur la pellicule. Adieu les remarques sur les hommes, la grossesse, nous voilà perdus dans la campagne. Nous voilà face à des copines qui se sont perdus de vue. Pour des meilleures amies, c’est un peu étrange. Le tiercé se retrouve par la force d’un héritage. Les bons mots passent moins bien. Les scènes se multiplient tentant de nous plaire. J’avoue que j’ai eu souri à une ou deux reprises. Mais je me suis sentie un peu décalée face à cette rencontre un tantinet bobo. J’ai aimé le personnage de Pénélope. Son côté loufoque pleurnichard. Bon, en même temps, je suis fan de Phoebe dans Friends alors, les personnages aux caractères un peu fou fou, j’ai des précédents. J’ai eu des petits pincements, un peu beaucoup, en voyant le côté cougar. J’ai juste des limites dans la différence d’âge. Chloé a un côté tête à claque égoïste. Le côté berceau entre les deux me gêne. Par contre, la chorégraphie dans la boîte de nuit m’a plu. Souvenirs souvenirs.

Dommage, que la quarantaine se ressente. J’entends par là, c’est à croire que dépasser 30 ans, les soirées entre copines virent obligatoirement à picoler du vin, à se vautrer, à se prendre la tête. Les déprimes, les petits coups de mous, y a pas moyen de les virer autrement??? Le quotidien est abordé sans être poussé à fond comme la monotonie du couple, le désir qui peut s’essouffler, la vie de parents, les années qui passent. Le côté champêtre apporte une touche fantaisiste. J’ai aimé les coups de gueule, les crises et les rapprochements. Les looks décalés, qui sort en robe de soirée dorée??? Les potes se conjuguent aussi au féminin. Pour ma part, pas totalement accroché, un petit charme présent doux et frais. Une détente entre filles, pour s’oxygéner après une longue journée. Une histoire d’amitié avec un grand A. La famille on la fabrique, les amies c’est la vie, avec leur qualité et défaut. A noter Maria Pacôme fait une apparition assez hilarante. Le trio d’actrices réussit une comédie sympathique sans être la meilleure de l’année.

3 Moop raisons de voir Arrête de pleurer Pénélope:
Le peps déjanté de Léonie
Le côté doux fouldingue de Pénélope
La quête d’amour de Chloé

Note: 5/10

Casting: Corinne Puget, Juliette Arnaud, Christine Anglio

Sortie en salle le 6 juin 2012.
Distributeur SND Films

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *