[Avis] [Adaptation] Quand vient la nuit (The Drop) de Michael R. Roskam

Synopsis:
Bob Saginowski, barman solitaire, suit d’un regard désabusé le système de blanchiment d’argent basé sur des bars-dépôts – appelés « Drop bars » – qui sévit dans les bas-fonds de Brooklyn. Avec son cousin et employeur Marv, Bob se retrouve au centre d’un braquage qui tourne mal. Il est bientôt mêlé à une enquête qui va réveiller des drames enfouis du passé…

Mon Avis:

Quand vient la nuit - Affiche
L’ambiance de l’écrit de Dennis Lehane (Mystic River, Gone Baby Gone, Shutter Island) est omni-présente. L’adaptation réalisée a plusieurs qualités qui gomment les défauts rencontrés. L’esprit des bas-fonds de Brooklyn est dépeint avec talent donnant l’impression d’y plonger. L’atmosphère se pare d’un air restreint, comme une bulle renfermée, étouffante et vivant sur elle-même. Le monde est petit. Tout le monde connait tout le monde. Pas de secrets ou presque. Les personnages arrivent, se découvrent. Pas toujours d’une manière évidente ou simple. Michael R. Roskam les présente d’une façon parfois déroutante. Les pièces s’imbriquent progressivement, comme une enquête. Le rythme semble porter sur une lenteur mesurée, pour permettre de se plonger dans le récit à travers les dialogues, les lieux, les événements. Tout doucement, les révélations, les surprises se montrent.

Les personnages meurtris plein de failles, des cassures, de cadavres dans le placards séduisent. Ils possèdent une aura captivante. Elle demeure aussi agréable dans le roman qu’à l’écran. Le charme reste. Il ne quitte jamais la pellicule. Les différents protagonistes sont dépeints par le biais de jeux d’acteurs prodigieux. Le casting happe et transporte. Il donne vie à ses êtres blessés par la vie. Imparfaits. Le développement se pose longuement sur ses héros. Peut-être trop par moments. Les défauts s’oublient pour ne s’attacher qu’à la puissance des interprétations. Tom Hardy et Matthias Schoenaerts illuminent totalement les scènes de leur présence. James Gandolfini et Noomi Rapace ne restent cependant pas en reste.

Quand vient la nuit est transposé à l’écran avec brio. Le charme de la nouvelle de Dennis Lehane prend littéralement vie. Si vous aimez les thriller sombre avec des protagonistes détaillés, écrits avec une plume délicieuse, foncez!

Ma Note:
8/10

Informations:

  • Date de sortie: 12 novembre 2014
  • Durée: 1h47min
  • Distributeur: Twentieth Century Fox France
  • Réalisateur: Michael R. Roskam
  • Casting: Tom Hardy, Noomi Rapace, James Gandolfini
  • Genre: Thriller , Drame , Policier
  • Nationalité: Américain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *