Avis #Adaptation ciné: Love Simon- Greg Berlanti

Critique film: Adaptation ciné: Love Simon réalisé par Greg Berlanti

Les Teen movies possèdent cette étincelle, cette magie particulière qui réussit à faire mouche quasiment à tous les coups à mes yeux. J’étais curieuse de découvrir l’adaptation du roman Moi, Simon, 16 ans, Homosapiens de Becky Albertalli. Love Simon narre le coming out d’un adolescent avec un charme sumple, direct, craquant et impossible à oublier.

☙Synopsis:☙

On mérite tous une première grande histoire d’amour. Pourtant pour Simon, c’est compliqué. Il a une vie normale, dans une famille qu’il adore et entouré d’amis extraordinaires, mais il garde pour lui un grand secret: personne ne sait qu’il est gay et il ne connait pas l’identité de son premier coup de cœur, avec qui il communique en ligne. Alors que son secret est menacé d’être révélé, la vie de Simon bascule dans une aventure aussi drôle que bouleversante… Ses amis prendront alors une place essentielle pour l’aider à changer sa vie et découvrir le premier amour.


☙Mon avis:☙

Love Simon est la pépite teen movie que j’avais adoré en roman. J’ai retrouvé cette magie sur l’écran porté par un casting brillant. Avec en tête Nick Robinson, ce jeune acteur est juste magnifique, touchant, réaliste, incroyable et j’en passe en Simon. Il joue à merveille cet adolescent perdu, effacé, étouffé par son grand secret. J’ai eu des larmes d’émotions au fil des scènes. J’ai eu le coeur vrillé en mille morceaux devant ses échanges avec ses parents. (remarquables Jennifer Garner et Josh Duhamel, ils sont ses parents qui craignent d’avoir mal fait, d’avoir blessé leur enfant sans le vouloir… ils sont émouvants au possible comme leur fils).
La vie de Simon a tout pour être heureuse. Mais les apparences sont trompeuses. Le sourire cache une complexité plus encrée. Et les images, les comédiens le démontrent à la perfection.

Love Simon est imparfait. Le film a un côté mielleux, il présente le chantage dans un optique peut-être douteux. Il a des petits défauts. MAIS il est justement parfait car il est comme la vie, avec des hauts et des bas. Il souffle un vent doux, pétillant, plein de doutes sur la sexualité et comment l’aborder. Le ton moderne, poli, gentil permet d’aborder l’homosexualité avec une facette tendre mais brute. Le regard des autres s’en ressent plus fort, plus intense. Les notes sont claires, directes, elles ne révolutionnent pas l’air du temps, elles en jouent justes les gammes d’une manière touchante, réaliste.

L’amour, l’amitié, la famille se lient dans un ballet qui se savoure, s’admire, prend en plein coeur et entraine dans une histoire sublime. Je regrette quelques changements. Tout en ayant trouvé beau à en faire pâlir les étoiles, les sentiments, les émotions transmises par tout le casting. J’ai eu envie de serrer un peu plus Simon dans mes bras, j’ai eu envie de croire en son slogan:

« On mérite tous une première grande histoire d’amour »

Love Simon pose sans fioritures avec une simplicité déconcertante le sujet de l’homosexualité. Il est une réussite du début à la fin. Un petit vent de bonheur à voir, pour ouvrir les yeux, pour ne pas fermer son coeur. C’est un coup de foudre. J’ai maintenant envie de relire les mots de Becky Albertalli.

☙Ma note:☙

🌟10/10🌟

☙Informations:☙

Réalisé par Greg Berlanti
Produit par Wyck Godfrey et Elizabeth Berger
Scénario d’Isaac Aptaker et Elizabeth Berger
Genres Drame,s Romances, Comédie

Date de sortie: 27 juin 2018
D’après le livre Moi, Simon, 16 ans, Homosapiens
Avec : Nick Robinson, Katherine Langford, Alexandra Shipp, Jorge Lendeborg, Miles Heizer, Keiynan Lonsdale, Logan Miller, Jennifer Garner, Josh Duhamel, Tony Hale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *