[Avis] 3 coeurs de Benoit Jacquot

Synopsis:

Dans une ville de province, une nuit, Marc rencontre Sylvie alors qu’il a raté le train pour retourner à Paris. Ils errent dans les rues jusqu’au matin, parlant de tout sauf d’eux-mêmes, dans un accord rare. Quand Marc prend le premier train, il donne à Sylvie un rendez-vous, à Paris, quelques jours après. Ils ne savent rien l’un de l’autre. Sylvie ira à ce rendez-vous, et Marc, par malheur, non. Il la cherchera et trouvera une autre, Sophie, sans savoir qu’elle est la sœur de Sylvie…

Avis:

Mon coeur est partagé. D’une part, je ne suis guère friande des amours triangulaires. Je n’arrive pas à apprécier toutes les subtilités des histoires qui en parlent. Impression de trahir un des héros en lui en préférant un autre. Impression de la voir se perdre. Mon ressenti se divise. 3 coeurs parle de 3 êtres qui s’aiment. 3 êtres que le destin pousse à se rencontrer. Un homme entre deux femmes. Un homme perdu dès le début. J’ai aimé l’interrogation des possibilités. Moins le rendu.

Le film possède une trame inégale. Comme des cassures, des fêlures jetées sur la pellicule qui m’ont perturbée. Néanmoins, j’ai été surprise en appréciant le jeu de Benoît Poelvoorde (Marc). J’ai une tendance à avoir les poils hérissés avec cet acteur, je ne sais pas pourquoi, il est loin d’être dans mes favoris… dur d’expliquer… je ne craque pas sur ses prestations… Et là, étrangement, j’ai trouvé son rôle d’homme amoureux bouleversé par la rencontre avec deux soeurs magnifique. Marc suite à un malentendu n’a pas la chance de plonger pleinement dans son amourette d’une nuit. Il tombe sur la soeur sans se douter de rien au départ. Un pincement se forme au fil des découvertes. Parfois trop invraisemblables, trop surréalistes. Comme si le héros s’enfermait dans une bulle, se créer un univers pour survivre à cette flamme allumée qui a été éteinte avant de briller au firmament. Le coeur se sert devant le constat du choix par défaut. Entre amour et déplaisir de se dire que Marc a opté pour la solution de ne pas finir seul. Il cache sa présence à Sylvie. Il fuit. Il regrette. Les deux coeurs féminins Sylvie et Sophie sont interprétées avec talents par Charlotte Gainsbourg et Chiara Mastroianni. Fragiles toutes les deux, amoureuses… Les relations entre les 3 laissent un goût déstabilisant. Les années passent sans refroidir les ardeurs de Marc pour sa belle-soeur. Sophie semble vivre loin de tout, sans se douter des sentiments qui lient son mari et Sylvie. Etonnant. Troublant.

3 coeurs - Affiche

Catherine Deneuve en belle-mère bourgeoise est lumineuse. Elle forme un carcan de trio féminin avec ses filles mettant un peu en retrait toutes les chances à un futur beau-fils de s’intégrer. Son personnage devine les événements sans jamais les énoncer. Surveillant les gestes de sa progéniture, elle guette dans l’ombre. Comme une matrone elle règne sur son univers. J’ai eu un immense sourire devant son chien: un shiba inu. Superbe. Je me suis retrouvée avec un sentiment décalé à sourire devant cet animal alors que les protagonistes vivaient une détresse sentimentale. (je me dis que j’ai un soucis si je suis plus émue par la bête à poils que par le récit tragique amoureux). La fin a un côté qui m’a littéralement plu. La casse effacée d’un soupçon de rêves… Le drame romantique se préssent dès les premières images. Il se dessine sans réussir à rendre agréable ou attachant son personnage principal.

Note:

6/10

Informations:

  • Date de sortie: 17 septembre 2014
  • Durée: 1h46min
  • Réalisateur: Benoît Jacquot
  • Casting: Benoît Poelvoorde, Charlotte Gainsbourg, Chiara Mastroianni, Catherine Deneuve
  • Genre: Drame , Romance
  • Nationalité: Français
  • Distributeur: Wild Bunch Distribution

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *