[Avis] ☙Shannara, Tome 1 : L’épée de Shannara ☙ par Terry Brooks

Pourquoi je me suis lancée dans Shannara?
A la suite d’un visionnage de la série adaptée des écrits de Terry Brooks, j’avais envie de me lancer et de plonger dans l’univers complexe, rempli de fantasy de la saga. Alors, autant vous prévenir, vous allez en souper de Shannara car j’ai lu les tomes 1 à 3 d’affilées et l’intégrale. Vous êtes partis pour 4 articles sur ce monde. Alors accrochez-vous.

☙Synopsis:☙
Lorsque Shea Ohmsford vit pénétrer l’étranger dans l’auberge, il sentit que son destin venait de basculer. Qui aurait pu deviner qu’il était, lui le paisible demi-elfe vivant au sein de sa famille d’adoption à Valombre, le dernier héritier de la lignée de Jerle Shannara ?
Jerle, dont l’épée permit, il y a cinq cents de cela, de détruire le maléfique Roi-Sorcier Brona et ses hordes démoniaques. Or voilà qu’il se murmure, dans les lointaines Terres du Nord, que le Roi-Sorcier est de retour et qu’il réunit ses armées pour déferler à nouveau sur le monde. Seul un descendant de Jerle, portant la légendaire Epée de Shannara, pourrait défaire le mal. Shea acceptera-t-il cet oracle trop grand pour lui ?

☙Mon avis:☙
Bon, je vais pas vous le cacher, par moments, j’ai eu du mal à avancer dans ma lecture. Les grandes descriptions ont toujours eu le don de soit m’accrocher soit de pousser mon attention vers la porte. Au choix, et le style de Terry Brooks m’a fait penser au Seigneur des anneaux (dont j’ai peiné pour terminer et arriver au bout…) en commun un environnement fantasy. Il est beau, les toiles dépeintes sont sublimes mais parfois un petit résumé des x pages sur la plaine, les couleurs auraient été top. Si si, je vous assure, non parce que noyer les courses sous des détails, c’est bien sympathique, mais un poil lourd par moment. Alors imaginez plus de 700 pages avec des passages très détaillés de la quête des héros… y a presque quoi s’arracher les cheveux ou vouloir faire une pause. Pourtant, malgré les indices de trames classiques au genre, le charme agit. Il est là, tapi dans l’ombre. Tapi dans ses personnages, dans sa magie. Il s’installe et grandit peu à peu.

Les deux parties de l’intrigue sont inégales. Cependant, l’attrait des personnages et les côtés mystérieux de certains titillent la curiosité. J’ai pris plaisir à découvrir les Terres du Nord et autres contrées. J’ai suivi Shea en attendant l’étincelle. Peut-être que si je n’avais pas eu une idée du visuel avec la série, la séduction aurait été différente. Je ne sais pas. Les bases se posent, elles promettent des belles rencontres et des aventures teintées d’embûches.

Les elfes, les gnomes, les nains, les trolls offrent des aperçus d’un horizon fantastique. La première partie pose les ébauches, la deuxième les met en action. J’ai davantage accroché à cette dernière, plus dynamique, plus dans le rythme et moins dans la description. La fin m’a surprise. Je m’attendais presque à une conclusion en interrogation. Shea Ohmsford a su me pousser dans ses pas. Son univers et son entourage ont réussi à me surprendre d’une manière agréable.

Au final, L’épée de Shannara entraîne un héros dans la quête d’un objet qui tient le monde dans ses mains. Un histoire avec des onces de magie, d’action et de fantasy bien dosés. Le tome se savoure comme une mise en bouche d’une promesse future.

☙ Merci aux éditions J’ai lu pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
☙ 7+/10 ☙

☙Informations:☙
Titre original : The Sword of Shannara (1977)
Auteur: Terry Brooks
736 pages
Editeur : J’ai lu
Date de parution: 22 février 2017
Collection : J’ai lu
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *