[Avis] ☙My Favorite Mistake ☙ par Chelsea M. Cameron

☙Synopsis:☙
Une erreur va changer sa vie pour le meilleur ou pour le pire.
Taylor est furieuse. Comment l’université a-t-elle pu lui imposer de partager sa minuscule chambre d’étudiante avec un colocataire homme ? Et pas n’importe lequel : Hunter Zaccadelli.
Un bad boy tatoué, terriblement sexy, qui joue de la guitare comme un dieu et qui ne perd pas une occasion de lui dire à quel point il a envie d’elle. Autrement dit, le genre de type trop beau et trop sûr de lui, à fuir comme la peste sous peine de tomber amoureuse et de souffrir atrocement. Elle n’a donc qu’une solution : tout faire pour qu’il déménage, avant qu’il soit trop tard…

« Une histoire magnifique, fascinante et bouleversante qui m’a captivée dès la première page. » – Jessica Sorenson , auteur
« Avec My Favorite Mistake, Chelsea Cameron a trouvé pour ses héros le parfait rapport amour/haine. » – Publishers Weekly

Une romance New Adult captivante dans l’univers des campus universitaires, pour les fans d’Anna Todd ou Elle Kennedy.

☙Mon avis:☙

My Favorite Mistake m’a surprise. Je me suis retrouvée happée dans l’aventure de ses deux colocataires par erreur. Les deux amoureux commencent par une rencontre tumultueuse. Dès le premier échange, des secrets se devinent. Les actes parlent plus que bien des mots. Ceux de l’héroïne laisse entrevoir une fêlure qui fascine instantanément en plus de son tempérament. La romance new adult propose sans s’écarter du genre, une lecture divertissante, plus que plaisante et satisfaisante. Un bonheur en barre pour ce début d’année 2017.

 

Taylor découvre le jour de son emménagement avec ses deux amies que le quatrième lit sera occupé par un homme. Et pas n’importe lequel, un séduisant à souhait, au look de bad boy. Hunter arrive comme un cheveu sur la soupe dans le monde bien huilé des jeunes femmes. Baratineur, tatoué, séducteur, qui n’a pas sa langue dans sa poche, il semble tomber sous le charme de Taylor dès le premier contact. Les tensions s’installent rapidement. Un défi se lance.

Hunter fait tout pour asticoter Taylor. Il se réjouit de la chercher, de la taquiner, de la tâcler oralement surtout. Toutes les raisons sont bonnes pour la pousser dans ses retranchements, et découvrir ce qui se cache derrière la façade. Car loin d’être indifférente, la demoiselle tente de nier son attirance. Seulement, les événements les rapproche, les pics et les disputes se transforment peu  à peu. Une alchimie crépite entre les deux héros. Et au fil des scènes, des confidences, une amitié nait non sans avoir des poussées de crise. J’ai souri, j’ai apprécié tout le long que rien ne soit tout cuit. Les deux parties ont un passé torturé. Les deux amis, qui refusent de céder à leur attachement grandissant, se dévoilent petit à petit.

Rhaaa, comment vous dire que j’ai adoré Hunter? Un sacré personnage dans son style. Sous ses airs de bad boy se cache un vrai coeur en or, un peu farceur, un peu protecteur, un peu je m’en foutisme pour prendre les bons côtés de la vie sans se prendre la tête. Obstiné, têtu, charmeur, taquin, voyou, il parvient à la perfection à rendre chèvre Taylor. Cette dernière ne résiste jamais bien longtemps avant de répliquer à ses attaques. Les pics se métamorphosent en vrai sentiment. L’amitié se modifie pour devenir un sentiment plus amoureux. Les barrières de Taylor vont devoir être passées. Hunter ne baissera jamais les bras.

Taylor, une héroïne complexe, intense, remplie de mystères. Elle refuse de lever le voile sur son passé, sur le pourquoi de ses doutes, ses craintes, de ses actes et ses réactions. Par moment, elle m’a donné envie de la secouer. Puis tout se dévoile. Et là, mon coeur s’est serré. J’ai compris le terreur, les peurs et les cassures enfouies. J’ai compris son besoin d’espace. Son refus d’accepter les émotions qu’Hunter fait naître devienne compréhensible, ou du moins, il se saisisse.

Les pointes d’humour ponctuent les zones d’ombres, les douleurs d’une zone plus douce, d’un désamorçage, d’un envol. Comme si elles étaient un messager, un compagnon ou une porte ouverte pour que les héros sortent de leur secret et passé difficile. Hunter n’hésite jamais dans ses mots, il dit ses pensées sans les enrober, il fait des allusions et les énonce sans tomber dans la vulgarité. C’est agréable. Même très, je dois l’avouer, pas de mots salaces à base de BI TE et autres. Pas de relations sexuelles à quatre vents. Non, Chelsea M. Cameron a mis l’accent sur les émotions, sur les non-dits, sur les actes, sur les petites et grandes attentions. Les personnages secondaires sont bien décrits, et possèdent un vrai rôle. Ils soutiennent, accompagnent, aident. L’ensemble forme une romance touchante, magnifique et brillante.

Au final, My Favorite Mistake est une excellente surprise. Une romance new adult pleine de charme, de secrets, sans être la plus originale des histoires, elle propose de suivre deux héros attachants dans un style maitrisé, fluide, sympathique, avec des pointes d’humour et sans aucune pointe de vulgarité. Un petit vent frais qui ravit par des nombreux points positifs et balaie sur son passage bien les imperfections.

☙ Merci aux éditions Harlequin pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
☙ 9/10 ☙

Coup de coeur

☙Informations:☙
Auteur: Chelsea M. Cameron
Date de parution: 25 janvier 2017 – &H N°55 Nouveauté
Editions Harlequin
Prix: 14,90 euros
Disponible en numérique: Oui
Genre : New Adult
Série : My Favorite Mistake
Grand format – 450 pages
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *