[Avis] ☙ The Cruelty☙ par Scott Bergstrom

☙Synopsis:☙
Gwendolyn Bloom a à peine sept ans lorsque sa mère est assassinée sous ses yeux, et dix-sept lorsque son père disparaît brutalement, à la même date. Cette nouvelle épreuve s’accompagne d’une découverte accablante : son père n’est pas un diplomate, comme elle l’a toujours cru, mais un espion travaillant pour le FBI, dont les alliés semblent s’être retournés contre lui, après l’avoir accusé d’être passé à l’ennemi. Désespérée, Gwendolyn décide de partir seule à la recherche de son père qui, elle en est sûre, a été enlevé et reste vivant… Commence alors pour elle une longue traque dans les recoins les plus sombres et les plus dangereux d’Europe. Suivant les indices que son père lui a laissés, à Paris, Berlin puis Prague, Gwendolyn croise les pires spécimens de l’espèce humaine. Et surtout elle comprend très vite que, pour survivre à la cruauté de son un ennemi, il faut devenir plus cruel que lui.

☙Mon avis:☙

Scott Bergstorm pousse son lecteur à la rencontre d’un jeune héroïne Gwendolyne Bloom, 17 ans, vivant avec son père, un diplomate. Elle le suit aux quatre coins de la Terre. Elle a pris l’habitude de se déplacer, de visiter les nombreux pays où ses pas la mènent. 7 langues au compteur n’empêche pas Gwen d’être désespérément seule.

Le premier tome place les pièces sur l’échiquier. Tout s’installe, tous les indices servent l’action. Les chapitres posent les bases, présentent les faits et les personnages. La psychologie des protagonistes se pointent du doigt. Le passé se dessine avec ses secrets et ses énigmes. Comme les images récurrentes du décès de la mère de Gwen quand elle avait 7 ans. L’attention est capturée pour ne plus être relâchée. Les mystères se dévoilent peu à peu. Par touche, comme la vraie fonction du père, il n’est pas seulement diplomate.

Au fil des pages, un univers violent, teinté de drogue, de trafics, de prostitutions, de règlements de comptes, d’argent et de manipulations se déploie. Gwen se retrouve propulsé contre son grain dans un monde dont elle ne peut pas fuir sans abandonner tout espoir pour son père. L’héroïne est pleine de tempérament, courageuse, déterminée, brillante. Elle est bluffante pour son âge. Malgré ses terreurs, elle continue sur sa lancée, ne baisse pas les bras. Sa fragilité est désarmante et attendrissante. Un très beau portrait de jeune fille, fascinante et captivante, quand la barrière cède, les explosions arrivent. Accrochez-vous.

L’auteur réussit à la perfection à noter et décrire le point de rupture de son héroïne. Il pointe du doigt le moment précis et les conséquences. Les ombres de pays traversés accentuent cette sensation. L’imagination prend ses aises. Les informations se savourent. Jusqu’où Gwen est-elle prête à aller pour sauver son père?

Au final, The Cruelty est la très bonne surprise qui vous prend au dépourvue. Vous secoue et vous attrape au tournant. Le cocktail posé sous le mots de Scott Bergstrom s’avère être surprenant, addictif, explosif et si vous ne craignez pas la violence, les moments bruts, laissez-vous tenter par l’aventure. Gwen vous embarquera dans son sillage à New York et vous découvrirez un thriller avec du suspense et de l’action bien dosés.

☙ Merci aux éditions Hachette pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
☙ 8+/10 ☙

☙Informations:☙
Par Scott Bergstrom
Traduit par : Alice Delarbre
Date de parution : 01/02/2017
A partir de 15 ans
432 pages – 18 €
Thèmes: Thriller, Suspense
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *