[Avis] ☙ Play me ☙ par Anna Wayne

☙Synopsis:☙
Chris est le chanteur star et sexy d’un groupe de rock alternatif. Mia est violoniste virtuose dans l’orchestre de San Francisco. Tout les oppose. Alors, quand leurs managers les obligent à travailler ensemble pour un album, c’est le clash assuré.

Pourtant, dès le premier regard, le courant passe entre les deux musiciens… Jamais une fille n’avait inspiré à Chris de tels sentiments et jamais Mia n’avait ressenti de tels désirs pour un homme. Orpheline, maltraitée par sa famille d’accueil quand elle était enfant, la jeune femme a toujours voulu se protéger des autres. Dans la vie, elle n’a personne sur qui compter, à part Emma, sa meilleure amie.

Lorsque Chris fait irruption dans son existence, elle ne peut pas s’empêcher de douter du sérieux de leur relation. Doit-elle accepter de s’abandonner totalement à lui ?

☙Mon avis:☙

Vous mettez des musiciens dans une romance, vous êtes quasiment sûres que je vais fondre. Ici, deux genres différents se rencontrent via Mia et Chris, le classique vs le rock. Les étincelles risquent de fuser. Pour le meilleur et pour le pire? La beauté des notes s’installent sous les yeux du lecteur, les touches musicales offrent un bel écrin aux émotions.

La romance entre la jeune violoniste talentueuse au philharmonique de San Francisco et la rock star sexy leader des Time Out Breakersentraîne dans un récit qui réussit à emporter. Anna Wayne a le don de créer des héros attachants, différents l’un de l’autre mais divinement complémentaires. Surtout que le charme ne repose pas uniquement sur les principaux protagonistes, il se développe sur les autres personnages du roman comme Emma. La collaboration des deux musiciens apporte son lot de surprises, d’émotions, de sensualité et de notes superbes à écouter.

Mia a un sens de la répartie qui m’a totalement conquise. J’adore ses traits d’humour. J’adore que sous son apparence un peu stricte se cache un volcan qui ne demande qu’à être éveillé. J’adore qu’elle soit la femme qui fait perdre la tête à ce rockeur si sûr de lui. Le coup de foudre est quasiment instantané. L’alchimie se touche du doigt. L’air crépite quand Mia et Chris sont réunis. Chacun a ses doutes sur leur relation. Seulement le coeur lui a ses raisons, ses goûts et ne se laisse pas dicter sa conduite.

Anna Wayne se sert habillement de son histoire pour aborder la maltraitance envers les enfants, et les liens qui se tissent sans les filiations familiales. J’aime cette idée qu’une famille n’est pas uniquement celle du sang, elle se construit. Certains amis sont bien plus précieux que ceux qui ont le même patrimoine génétique…

Mon petit reproche à l’auteur: ses romances sont rapides. Les sentiments arrivent assez vite. Les héros succombent. J’aime bien quand tout n’est pas tout cuit de suite. Un peu d’attente, de jeu, de séduction aurait sûrement fait craquer mes dernières réticences. Affaire à suivre pour le prochain. Car oui, j’ai apprécié et oui je me lancerai dans une prochaine romance signée Wayne si une vient un jour. Car malgré tout, le charme a agi. Le style y joue pour beaucoup comme l’atout du choix des héros. Puis les références, les choix musicaux, rhaaa, je suis conquise. Chucky ou Star Wars, je ne pouvais pas les ignorer.

☙ Merci à City Editions pour cette découverte ☙

play-me-par-anna-wayne☙Ma note:☙
☙ 8/10 ☙

☙Informations:☙
Anna Wayne
City Editions
Date de parution: 30 novembre 2016
Prix: 16,90 euros
Disponible en numérique: Oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *