[Avis] ☙ Pax, tome 3, Le myling frappe ☙ par Ingela Korsell et Åsa Larsson

☙Synopsis:☙
Alors que la fête d’Halloween bat son plein, l’esprit d’un enfant disparu erre dans les rues de Mariefred à la nuit tombée et se met à attaquer la population. Dans la mythologie nordique, on appelle Myling les incarnations spectrales d’enfants morts non baptisés, contraints de hanter la Terre jusqu’à ce qu’ils trouvent quelqu’un pour les enterrer dignement. Quelqu’un – une Sorcière maléfique ? – semble avoir réveillé ce Myling du royaume des morts pour réclamer vengeance. Alors qu’Alrik et Viggo enquêtent sur cet étrange fantôme qui terrorise la ville, Iris, une jeune fille mystérieuse débarque à Mariefred et fait battre le coeur d’Alrik un peu plus vite.
Mais celle-ci porte des secrets inavouables et semble beaucoup mieux connaître la magie qu’elle ne le laisse paraître.

☙Mon avis:☙
Un troisième tome dans la lignée des opus précédents, riches en émotions, qui permet de retrouver les héros dans de nouvelles aventures. La dynamique est bien rodée, pas de temps morts, les nuances foncent vers le sombre. La peur s’installe un peu plus à chaque page. Les retrouvailles avec Viggo et Alrik sont comme une boîte de chocolats, savoureuses, sympathiques, avec des belles surprises cachées en leur sein. L’intrigue reprend là où le second tome s’était terminé.

L’univers posé avec brio par Ingela Korsell et Åsa Larsson et illustré par Henrik JONSSON augmentent en intensité, en charme, en potentiels. Les indices offrent de nouvelles promesses. A chaque nouveau volet, l’ambiance s’envole, gagne en force. La puissance de Pax repose en majorité sur son monde particulier, ses teintes sombres, un peu horreur, tout en restant dans les limites de son public, juste de quoi pousser les plus courageux à passer le cap de la couverture, à plonger et ressentir des émotions fortes. Des nouvelles créatures viennent enrichir le catalogue des personnages croisés.

Les auteurs semblent avoir une source d’inspiration inépuisable, un côté noir fascinant, addictif et passionnant. Le ton employé accentue cette sensation. La magie et l’horreur se déploient sous les yeux du lecteur avec un style effréné. Le fond de l’intrigue reste toujours aussi tentateur. Les rebondissements entraînent dans une action sans faille, sans pause. L’ennui si vous passez les portes de l’univers Pax n’existe pas. Vous profiterez des pauses bienvenues offertes par les recherches  de Magnar, Esrrid, Viggo et Alrik pour souffler, tout en guettant les prochains actes. Les pièces se placent sur l’échiquier de telle manière que l’esprit reste saisi jusqu’à la conclusion. Impossible de lâcher prise une fois dedans. Le Myling fascine, effraie et émerveille en même temps. Etrange sentiment, le coeur est secoué dans tous les sens.

Au final, Le myling frappe accentue l’atmosphère posée dans les précédents tomes, le mystère prend un nouvel essor, les frissons grandissent. Si vous avez des lecteurs jeunesse de 11 et plus qui aiment avoir peur, vibrer avec des moments intenses, percutants fantastiques, un peu épouvante, le titre sera les séduire. Les jeunes héros continuent de guider son public vers des aventures fascinantes, magnifiquement illustrées.

☙ Merci aux éditions Slalom pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
☙ 8+/10 ☙

☙Informations:☙
Auteurs: Ingela KORSELL, Asa LARSSON
Illustrations: Henrik JONSSON
224 pages
Tranche d’âges: 9 – 12 années
Editeur : Slalom
Date de parution: 2 février 2017
Prix: 11,90 euros
Disponible en numérique: Oui

☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *