[Avis] ☙ Off Campus, tome 4 : The Goal☙ par Elle Kennedy

Off-Campus est de ces séries qui vous envoie du divertissement sexy rempli de notes d’humour et d’émotions. Le type de lecture avec des ondes de petits bonheurs sans prise de tête qui vous poussent à rester dans l’univers New Adult posé. Elle Kennedy signe une saga avec des personnages séduisants, qui savent poser leur limite et leur sexualité.

☙Synopsis:☙
Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d’avocats du pays.
Elle veut aller de l’avant et oublier son passé.
Quand elle croise le beau Tucker, elle n’a à lui offrir qu’une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets.
Mais tout va se compliquer…
John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu’elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa.
Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part.
Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son cœur.
Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?

☙Mon avis:☙

Les héros se protègent, font attention à eux, et couchent avec des personnes consentantes. Des points qui l’air de rien sont importants à mes yeux. Au risque de passer pour le vieux crouton chiant de service. (J’ai tendance à tiquer avec les protections lors des rapports dans les romans, quand hop l’air de rien, les deux amants foncent, s’ébattent sans rien, sans se soucier des maladies. Mon cerveau crie).

Tucker était dans mon pôle de hockeyeur chouchou. Je trépignais de découvrir son histoire. D’autant plus avec la bombe lâchée à la fin de The score. Comment vous voulez ne pas être curieux un peu plus? J’ai dévoré le tome. Ni une ni deux, j’ai adoré ma lecture. Un vrai régal. Le colocataire de Garrett est un amour en barre, limite parfait, gentleman, la nounou protectrice des autres, patient, adorable avec ses amis, très bien éduqué, compréhensif, charmeur, tenace, sérieux, qui sait cuisiner, qui aime le sport mais sans vouloir forcément être un professionnel plus tard. Il cache un coeur en or sous des apparences de nounours. Il a su répondre à toutes mes attentes. J’ai fondu littéralement. Totalement. Irrémédiablement. Ses attentions pour Sabrina, ses actes, sa présence, tout le rend craquant.

A tel point qu’à côté, l’héroïne, j’ai eu envie de la claquer, un peu limite la garce crétine qui ne voit pas la chance qu’elle a d’être aimé par un tel spécimen. En dehors d’un lit, les hommes n’intéressent pas franchement l’élue du coeur de Tuck. A l’antipode de ce dernier, elle semble froide, distante, sur ses gardes. Ses défenses agacent. Son évolution se déguste. Elle change, évolue, ses plans sont mis à mal par sa grossesse. Au fil des chapitres, une nouvelle version de Sabrina apparaît, avec un passé, des désirs, une famille qui font que le regard s’attendrit. Pourtant, je n’ai jamais vraiment apprécié son caractère. Elle m’a fait passé à côté du coup de coeur sidéral. Néanmoins, Sab est un très bon, voir excellent pendant à Tucker. Le pauvre rame pour arriver à ses fins, à démonter les protections de sa bien aimée. Car pour lui, il n’a jamais été question d’un coup d’un soir. Son attirance est au delà du plan purement sexuel. Les phases de séductions sont intéressantes, très bien amenées. Les obstacles se surmontent peu à peu.

Tucker veut Sabrina, mais pas au point de la voir se céder en s’oubliant. Il la respecte, l’aime et la soutient. Peu importe les actes, les réactions de la belle, il tient bon, il reste là. Jamais le héros ne claque la porte, jamais il ne panique ou part en courant. Pourtant, par moments, Tuck aurait pu prendre la poudre d’escampette. Laissez le temps agir, laissez le temps pour arranger les choses, pour sortir la tête de l’eau, voilà ce que le héros lui offre sur un plateau. La grossesse inopportune, sous pilule, donne un nouveau tournant à leur histoire d’amour. Tucker continue à être là, à aider Sabrina, il accepte la nouvelle sans ciller. De nombreux rebondissements, surprises, retournements ponctuent le roman. Le coeur pirouette, souffre, sourit, attend et accompagne dans l’ombre. Le couple formé fonctionne, interpelle, fait couiner et une envie très forte de secouer Sabrina arrive. (ou se maintient tout le long au choix, pour moi, c’était constant cette envie). Sous sa carapace, Sabrina s’avère fragile, douce et confirme qu’elle est parfaite pour Tucker. Tous les deux se sont très bien trouvé. Le destin a bien joué ses pions.

Au final, The Goal est une petite bouffée de bonheur pétillante, surprenante, remplie d’émotions. L’occasion de revoir plusieurs personnages, de les aimer un peu plus, de profiter d’une romance touchante, prenante, captivante. Une conclusion idéale pour une saga adorable, forte et intense. Je vous souhaite autant de plaisir que moi à la lecture de l’histoire de Sabrina et Tucker. 

☙ Merci aux éditions Hugo Roman pour cette découverte ☙

3 raisons de lire Off-Campus

  • Tucker
  • Tucker
  • Tucker.

Si je devais faire un top classement Off Campus, je noterai

1 Tucker- Garrett- Logan-

2- Dean

Non, non je ne triche pas.

☙Ma note:☙
☙ 9/10 ☙
Coup de coeur

☙Informations:☙
Série Off-Campus en 4 tomes
tome 1

[Avis] The Deal de Elle Kennedy


tome 2

[Avis] Off-Campus, Tome 2, The Mistake par Elle Kennedy


tome 3

[Avis] Off-Campus, Tome 3, The Score par Elle Kennedy

Auteur: Elle Kennedy
Date de parution: 12 janvier 2017
Editions Hugo Roman
Collection New Romance
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *