[Avis] ☙ Marked Men Saison 6 : Asa ☙ par Jay Crownover

☙Synopsis:☙
Arrivé à Denver récemment pour rejoindre sa sœur, Ayden, et son groupe d’amis, Asa Cross se bat entre l’homme que tout le monde pense qu’il est et celui qu’il veut devenir. Il a toujours été un prédateur. Mais aujourd’hui il ne veut plus blesser ceux qui l’entourent, particulièrement quand une policière pulpeuse semble intéressée par celui qui brise les règles. Royal Hastings est rapidement confrontée à une situation tragique, qui met en danger non seulement sa carrière mais aussi celle de son binôme. Ne s’étant jamais fait de véritable amis, elle tentera de s’en sortir seule. Sauf qu’elle ne peut s’empêcher de penser au barman super sexy qu’elle a arrêté.

Avoir un crush pour Asa est la dernière chose dont Royal a besoin, mais l’attirance est bien trop forte pour y résister. Pourtant elle sait que courir après un homme qui n’a aucun respect pour la loi ne peut se terminer que dans la douleur. Un criminel et une policière, cela peut sembler mal, mais pour Asa et Royal, être ensemble est le bon choix à faire.

☙Mon avis:☙
Asa termine la saga Marked Men. Jay Crownover a définitivement conquis mon coeur avec des héros. J’aime leur imperfections, leurs caractères, leurs côtés protecteurs, têtus, tatoués, percés, sexy en diable qui cachent sous des allures de gros durs des êtres en or. Même Rule, même s’il reste mon Marked le moins attachant. Il a su me toucher. Chacun des Marked Men a ses qualités et ses défauts qui les rendent craquants. Asa n’y échappe. Il a réussi au fil des tomes à montrer une facette intéressante et à titiller ma curiosité. J’attendais ce tome avec une certaine impatience. Tout en ayant pas très envie de dire aurevoir à Rule, Jet, Rome, Nash, Rowdy et Asa, sans parler des héroïnes. Car sans ces dernières, la romance n’aurait pas la même saveur. Elles sont su apporter des rayons de soleil, des complications, des étincelles. Comment vous dire que je suis dingue de cette série?

Derrière la façade de délinquant, Asa cache un être qui n’est pas seulement séduisant à en faire tomber les culottes par son aura mystérieuse et de bad boy. Il s’avère être gentil, touchant et a bien évolué depuis sa première apparition. Les efforts pour rester du bon côté de la barrière son constant. Torturé, sombre et pourtant lumineux. Il est l’opposé de Royal. Et les deux forment un couple pétillant, surprenant, complémentaire et magnifique. Ensemble, ils sont justes parfaits.

Royal est le feu contre la glace. Elle brise les défenses d’Asa. Après un événement qui lui vaut une mise à pied, la policière se retrouve au fond du trou. Elle perd sa lumière et montre un visage perdu, déboussolé, triste. Le héros la sortira de l’ombre et la portera vers les cieux. Lui qui pourtant ne voulait pas lui briser les ailes, ne voulait pas l’approcher car Asa pensait qu’elle était trop bien pour lui le voyou. Puis un flic et un méchant, vous imaginez le tableau? Sauf que le destin a le don de jouer des tours. Leur attirance est trop forte pour l’éviter. Elle enflamme tout sur son passage.

Les deux héros s’avèrent complexes, savoureux, dynamiques et séduisants. Chacun marque des points à sa manière. Je regrette presque de ne pas avoir totalement succombé au charme des deux. Pourtant, Royal m’a littéralement conquise. Je reste plus en retrait pour Asa. Je voulais du plus sulfureux, du plus glauque, du plus brut… (Bon, au départ, je le détestais profondément, on a bien avancé depuis… je trouve… Il n’empêche que je suis restée un poil sur ma faim, voilà c’est dit). Les faiblesses d’Asa se dévoilent, se pointent du doigt. Le chemin parcourut depuis le tome avec sa soeur est phénoménal.

J’ai eu des sourires devant la situation, Royal qui court après le bad boy de service. Ca vaut son pesant de cacahuètes. Leur relation n’est pas simple. Et la romance ne s’arrête pas à leur couple. Elle se voile d’intrigues extérieures qui sont prometteuses. Les surprises jalonnent le récit. Revoir les anciens Marked Men est un plus non négligeables. Entre Rome et son regard sur la position d’Asa ou Jet, Rule et les autres, le coeur frétille. 

Jay Crownover signe un opus passionnant. Son style est toujours aussi addictif, prenant, captivant, sexy. L’univers créé forme une famille que nous avons pas envie de quitter. C’est comme des amis qui ont gagné leur place et se sont installés dans un coin de la bibliothèque pour ne plus la quitter. J’ai adoré comment l’auteure place les protagonistes de Saint of Denver/ Clash. La curiosité est piquée. L’attention se tient. Et pour avoir lu le récit de Sayer et Zeb, je peux vous dire que c’est tout aussi savoureux.

Au final, l’histoire d’Asa et Royal s’avère une délicieuse aventure entre un criminel et une policière. Une romance charmante, qui permet de revoir les autres Marked Men tout en observant comment leur vie évolue, comment ils prennent leur marque. Chacun des héros est un petit plaisir à suivre. Jay Crownover parvient à donner à chaque tome des émotions nouvelles. Attention, ne vous attendez pas à un bad boy pur et dur, l’auteur a sa propre vision, à vous d’y adhérer ou non. 

☙ Merci aux éditions Hugo Roman pour cette découverte ☙

☙Ma note:☙
☙ 8+/10 ☙

☙Informations:☙
Série Marked Men (6 tomes)
Nombre de page : 440 pages
Editeur : Hugo Roman
Date de sortie : 20 avril 2017
Collection : New Romance
Langue : Français
ISBN-10 : 2755629967
ISBN-13 : 978-2755629965
Prix éditeur : 17€
Disponible sur liseuse : Oui
☙ ☙ ☙ ☙ ☙ ☙

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *